Valérie Grenier sacrée championne du monde junior

Valérie Grenier... (PHOTO ERIC BOLT, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Valérie Grenier

PHOTO ERIC BOLT, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

La Québécoise Valérie Grenier a été sacrée championne du monde à l'épreuve de descente samedi matin. La jeune athlète a été la plus rapide aux Championnats du monde juniors de ski alpin, présentés à Sotchi sur les pistes des Jeux olympiques de 2014, en Russie.

La skieuse de Mont-Tremblant a franchi la ligne d'arrivée en 1 min 13,95 sec. Sa plus proche adversaire, la Suissesse Beatrice Scalvedi, était l'athlète à battre à cette épreuve. Scaveldi était en tête jusqu'au moment où Grenier a pris le départ. La Québécoise l'a devancé de sept centièmes de seconde pour s'emparer de la médaille d'or.

« Je suis extrêmement contente de ma performance d'aujourd'hui [samedi]! Je voulais un podium en descente et j'ai eu la victoire. Je ne peux demander mieux! Ma descente était bonne, c'était un peu "bumpy" par endroits, mais j'ai été capable de rester solide », a commenté avec enthousiasme Grenier, âgée de 19 ans.

L'Italienne Nicol Delago a pour sa part mis la main sur la médaille de bronze (+31 centièmes).

Présage d'une bonne journée de compétition, la Québécoise a réalisé le deuxième meilleur temps en pratique vendredi derrière l'Autrichienne Elisabeth Reisinger. « La première a raté plusieurs portes, mais après cette descente, j'ai réalisé que j'avais le potentiel de gagner. J'étais un peu plus stressée ce matin [samedi] et un peu surprise de ma victoire, mais très contente! »

Également en action, la Canadienne Stefanie Fleckenstein a terminé au 20e rang, à 1,91 seconde de la grande gagnante.

Lundi, Valérie Grenier prendra part à la descente du Super-G, une de ses grandes forces. À ses quatrièmes mondiaux juniors, l'expérience acquise se ressent dans la préparation de la skieuse.

« Lundi, j'ai l'intention d'y aller à fond puisque la piste n'est pas trop abrupte, donc beaucoup de place pour attaquer! Cette victoire [descente] aide ma confiance pour les courses à venir! Je vise des podiums dans tout sauf le slalom, dans lequel je n'ai pas vraiment d'objectifs précis puisque je n'en ai presque pas fait cette année. »

Du côté des hommes, le titre de champion du monde à la descente a été décerné à l'Américain Erik Arvidsson (1 min 11,66 sec). Il est suivi de l'Autrichien Stefan Babinsky (+20 centièmes) et du Français Victor Schuller (+35 centièmes).

Les Canadiens Brodie Seger, James Crawford et Jeffrey Read ont respectivement conclu au 13e, 14e et 28e rang.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer