Lindsey Vonn évacuée sur civière

Allongée sur une civière, Lindsey Vonn a été évacuée... (PHOTO PIER MARCO TACCA, AP)

Agrandir

Allongée sur une civière, Lindsey Vonn a été évacuée après un bon quart d'heure de traitement par le personnel médical sur la piste.

PHOTO PIER MARCO TACCA, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

L'Américaine Lindsey Vonn, actuellement en tête de la Coupe du monde de ski alpin, s'est blessée samedi lors du Super-G de Soldeu (Andorre) et a été évacuée sur civière, ce qui hypothèque ses chances de conquérir une cinquième fois un gros globe de cristal.

Lindsey Vonn... (PHOTO MAJA SUSLIN, ARCHIVES AP) - image 1.0

Agrandir

Lindsey Vonn

PHOTO MAJA SUSLIN, ARCHIVES AP

La course dans la station pyrénéenne, disputée dans des conditions difficiles de visibilité en raison de la neige tombant de plus en plus fort, a été remportée par l'Italienne Federica Brignone devant l'Américaine Laurenne Ross, parties avec des petits dossards.

La gravité de la blessure de Vonn n'est pas encore connue, mais les images laissent craindre le pire: à trois portes de l'arrivée, la skieuse de Vail, qui avait été la plus rapide jusque-là, s'est couchée dans la neige et ne s'est plus relevée.

Allongée sur une civière, Vonn a été évacuée après un bon quart d'heure de traitement par le personnel médical sur la piste.

La grande blonde est sortie de la piste à faible allure, alors qu'elle s'était élancée dans une véritable tempête de neige.

Le départ de la course avait d'ailleurs été reporté de trois heures, en raison des fortes chutes de neige et du vent violent, obligeant les organisateurs à abaisser le départ pour une course sprint.

L'accalmie a permis aux 10-12 premières skieuses de partir avec une bonne visibilité, avant que les conditions ne se gâtent.

Ce scénario rappelle celui du Super-G des Mondiaux-2013 à Schladming (Autriche): le brouillard avait causé d'interminables reports, la course s'était finalement élancée et Vonn s'était très grièvement blessée.

Sur une violente chute, elle avait été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur et du ligament collatéral tibial du genou droit, ainsi qu'une fracture du plateau tibial.

Série de blessures

Pour la vedette du ski alpin féminin, lauréate de 76 courses en Coupe du monde, c'était le début d'une série de blessures, qui l'ont éloignée des pistes de longs mois durant.

Elle avait tenté un retour pour participer aux jeux Olympiques - la seule compétition qui compte véritablement aux yeux des Américains - de Sotchi. Mais elle s'était à nouveau blessée au genou et avait dû subir une nouvelle intervention chirurgicale.

De retour sur les skis en octobre 2014, Vonn avait repris depuis son entreprise de domination de la vitesse féminine, au point d'être à la lutte cette année avec la Suissesse Lara Gut pour remporter pour la cinquième fois le classement général de la Coupe du monde de ski alpin.

Cette blessure compromet ses chances, elle qui occupe toujours la tête après la 16e place de Gut samedi, partie elle après l'interruption de course consécutive à la chute de Vonn. Gut a réduit à huit points son retard sur Vonn, à neuf courses de la fin de la saison.

Avant même le début de l'hiver, le grand cirque blanc avait perdu sur blessure l'Autrichienne Anna Fenninger, double tenante du titre du gros globe de cristal. La Salzbourgeoise avait été victime d'une déchirure des ligaments du genou droit à trois jours de l'ouverture de la saison en octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer