Marie-Michèle Gagnon de retour dans le top-5

Marie-Michèle Gagnon... (Photothèque Le Soleil, AFP)

Agrandir

Marie-Michèle Gagnon

Photothèque Le Soleil, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julie Roy
Sportcom

Marie-Michèle Gagnon a pris le cinquième rang du super combiné dimanche à la Coupe du monde de Bansko, en Bulgarie. Il s'agit du meilleur résultat de la skieuse québécoise cette saison sur le circuit.

Anna Fenninger a remporté l'épreuve grâce à un temps cumulé de 2 min 05,06 s. Il s'agit de la troisième victoire et d'un neuvième podium pour l'Autrichienne cette saison en Coupe du monde.

La Slovène Tina Maze, championne du monde de la spécialité et meneuse au classement général, a terminé deuxième, à 0,39 seconde de la tête. L'Autrichienne Kathrin Zettel (+ 1,06 seconde), spécialiste des épreuves techniques, a complété le podium.

Après avoir pris le 16e rang de la première manche en super-G, Gagnon a signé le troisième meilleur temps de la descente en slalom. L'athlète de Lac-Etchemin a conclu à 1,70 seconde de la gagnante.

«Les conditions sont vraiment molles à cause de la température, alors personne n'avait vraiment de bonnes sensations sur la piste. On n'était pas certain que la course aurait lieu parce qu'il y avait encore beaucoup de brouillard aujourd'hui. C'était le fun de pouvoir enfin y aller puisque ça fait quatre jours qu'on est ici et c'est la première course qu'on fait», a noté Gagnon.

«Je suis contente de mon résultat, par contre ça aurait pu être mieux du côté de la performance. J'aurais pu mieux skier, surtout en slalom qui a été moyen de mon côté», a poursuivi la Québécoise.

«Je suis dure avec moi-même et je veux toujours faire mieux, mais ça donne quand même confiance un résultat comme celui-là. Surtout en sachant que j'ai réussi à faire le top-5 sans faire mon meilleur ski. Puis c'est mon meilleur résultat de la saison alors ça aide avec les points et le classement.»

Avant l'épreuve de dimanche à Bansko, le meilleur résultat de Gagnon cette saison sur le circuit était une sixième place en slalom obtenue en novembre dernier à Levi, en Finlande.

De son côté, l'Ontarienne Larisa Yurkiw, 30e du super-G, n'a pas pris le départ du slalom.

Pendant ce temps, à la Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, Dustin Cook a pris le 18e rang du slalom géant.

Le skieur de Lac-Sainte-Marie a conclu à 5,33 secondes de l'Autrichien Marcel Hirscher, qui a remporté l'épreuve grâce à un temps cumulé de 2 min 43,23 s. L'Allemand Felix Neureuther (+ 3,28 secondes) et l'Autrichien Benjamin Raich (+ 3,44 secondes) ont terminé deuxième et troisième.

«Ç'a été une course difficile aujourd'hui en raison des conditions. J'ai bien skié, mais pas aussi rapidement que j'en ai l'habitude», a indiqué Cook.

«Je suis quand même heureux de ce résultat qui est assez solide. C'est un pas en avant qui m'aidera à mieux performer sur cette piste sur laquelle j'avais toujours skié dans des conditions idéales.»

L'Ontarien Phil Brown et l'Albertain Erik Read se sont arrêtés après la première manche, où ils se sont classés respectivement 37e et 46e.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer