Lindsey Vonn égale le record de victoires en Coupe du monde

Lindsey Vonn poursuit sa domination.... (PHOTO ALBERTO PIZZOLI, AFP)

Agrandir

Lindsey Vonn poursuit sa domination.

PHOTO ALBERTO PIZZOLI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Andrew Dampf
Associated Press
CORTINA, Italie

Deux sérieuses opérations au genou, du brouillard, de la neige molle et la pression de rejoindre l'une des légendes du ski alpin. Rien ne semblait pouvoir arrêter Lindsey Vonn.

L'Américaine a remporté une descente peu commode, dimanche, égalant ainsi les 62 gains en Coupe du monde d'Annemarie Moser-Proell et couronnant de belle façon un retour, après des blessures qui l'ont gardée à l'écart des Jeux de Sotchi, l'an dernier.

«Les deux dernières années ont été assez éprouvantes, a dit Vonn. Beaucoup de gens ne croyaient plus trop en mon retour et pensaient que je n'atteindrais pas ce record, mais j'ai toujours cru en moi-même. Je crois que j'ai fait mentir les détracteurs.»

Vonn a signé un chrono de 1: 39,61, terminant 32 centièmes devant Elisabeth Goergl, de l'Autriche.

«Ce n'était pas évident, a dit Vonn. La neige était un peu molle, mais j'ai fait de mon mieux. J'ai beaucoup de membres de ma famille qui ont fait le voyage et d'avoir pu gagner, c'est fabuleux. C'est une journée très spéciale.»

Ses parents, ses beaux-parents et sa jeune soeur Laura étaient sur place.

L'Italienne Daniela Merighetti a fini troisième, à 54 centièmes de la gagnante, tandis que la Canadienne Larisa Yurkiw a pris le 24e rang.

Vonn aura la chance de briser la marque de Moser-Proell dès lundi, à l'occasion d'un super-G.

«Je crois que pour moi, c'est le chiffre 62 qui importait le plus, a dit Vonn. Je vais simplement essayer de continuer à remporter des courses. Je veux skier pendant encore trois ans. Alors il me reste beaucoup de compétitions, et je vais juste continuer de faire de mon mieux.»

Moser-Proell, légende autrichienne, a établi le record entre 1970 et 1980.

Le Suédois Ingemar Stenmark détient le record masculin avec 86 victoires.

Vonn était en voie de battre la marque féminine il y a deux ans avant une vilaine chute aux Mondiaux, après quoi elle a dû être opérée au genou droit. Elle a tenté de revenir en piste en vue de Sotchi, mais elle s'est blessée à nouveau au genou, à deux mois des Jeux, et a dû subir une autre opération.

«J'essaie de repousser les limites, a résumé l'Américaine. Parfois ça ne fonctionne pas et je chute. Ça fait partie du ski, et je ne change pas de mentalité. Je veux gagner en prenant des risques. Alors les épreuves pour me rendre jusqu'ici, ça rend le tout encore plus spécial. Les dernières victoires ont été formidables.»

Vonn compte maintenant trois victoires cette saison, toutes en descente. Elle a triomphé huit fois en carrière à Cortina.

Un ciel ennuagé a suspendu la course après 12 skieuses, avant le tour de Vonn. Et même par après, la visibilité changeait selon telle ou telle partie de la piste.

«Je n'ai pas été si rapide au départ, a mentionné Vonn. Je ne saurais pas vraiment l'expliquer. Mais j'ai conservé ma vitesse vers la fin et c'est ça qui m'a permis de gagner.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer