Erik Guay quatrième de la descente de Kvitfjell

Erik Guay a franchi l'arrivée avec un retard... (Photo Alessandro Trovati, AP)

Agrandir

Erik Guay a franchi l'arrivée avec un retard de 23 centièmes de seconde sur les vainqueurs Kjetil Jansrud et Georg Streitberger.

Photo Alessandro Trovati, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jerome Pugmire
Associated Press
Kvitfjell, Norvège

Le champion olympique de super-G Kjetil Jansrud a maîtrisé des conditions difficiles sur son parcours préféré et devant les siens pour partager la victoire avec son rival Autrichien Georg Streitberger lors de la descente de Coupe du monde de Kvitfjell. Le Canadien Erik Guay a raté le podium de peu, se classant quatrième.

Avec une mauvaise visibilité en raison de la pluie et du brouillard, Jansrud et Streitberger ont enregistré des chronos identiques d'une minute 5,72 secondes.

C'est la deuxième victoire en Coupe du monde pour Jansrud, qui a raflé l'or en super-G et mérité le bronze en descente aux Jeux de Sotchi. Pour Streiberger, âgé de 32 ans, qui comptait seulement un podium à son palmarès jusqu'ici, c'est une première victoire.

L'Américain Travis Ganong, le copain de Marie-Michèle Gagnon, s'est assuré son premier podium en carrière en terminant au troisième rang, à 12 centièmes de seconde des vainqueurs. Il avait créé une bonne impression à Sotchi avec une cinquième position dans la descente.

Guay, de Mont-Tremblant, qui s'était contenté du 19e rang de la descente d'entraînement plus tôt dans la journée, a franchi l'arrivée avec un retard de 23 centièmes.

«Je suis satisfait, mais ma course n'a pas été sans erreur. Je sais que je peux être plus rapide demain!» a affirmé Guay, en faisant allusion à la deuxième descente prévue samedi.

Le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis s'est classé 25e, Jeffrey Frisch, de Mont-Tremblant, 28e, l'Albertain Jan Hudec 44e, les Britanno-Colombiens Conrad Pridy 48e, Benjamin Thomsen 50e, Morgan Pridy 52e et Dustin Cook, de Lac-Sainte-Marie, 61e.

Il faut remonter à décembre 2012 pour retrouver la dernière égalité en tête pour une victoire chez les hommes, lorsque l'Italien Dominik Paris et l'Autrichien Hannes Reichelt avaient devancé le Norvégien Aksel Lund Svindal par un centième de seconde.

Chez les dames, on a eu droit à une égalité aux Jeux olympiques de Sotchi puisque la Slovène Tina Maze et la Suissesse Dominique Gisin ont conjointement remporté l'or dans la descente.

Jansrud compte désormais 13 podiums en carrière, dont quatre à Kvitfjell.

Il y a deux ans, le Norvégien de 28 ans était monté sur le podium trois jours d'affilée. Il avait alors remporté le super-G, avait terminé deuxième de la descente et fini troisième de l'autre super-G. Il pourrait répéter son tour du chapeau cette année, puisque une deuxième descente figure au programme samedi et un super-G dimanche.

Svindal s'est classé cinquième, à 37 centièmes, et il a de nouveau été éclipsé par Jansrud.

Svindal cherche à rebondir après des Jeux olympiques décevants, où le double champion de la Coupe du monde s'est contenté du quatrième rang en descente, du huitième au super-combiné et du septième au super-G.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer