Fenninger devance Maze en slalom géant; Marie-Michèle Gagnon 14e

Anna Fenniger... (Photo Reuters)

Agrandir

Anna Fenniger

Photo Reuters

Partager

La Presse Canadienne
Semmering

L'Autrichienne Anna Fenninger a réussi deux manches quasi parfaites en route vers la victoire dans un slalom géant de la Coupe du monde de ski alpin féminin, vendredi, tandis que la Slovène Tina Maze a accru son avance au classement général grâce à sa deuxième place.

Dans des conditions difficiles en raison d'averses de neige, Fenninger a affiché les temps les plus rapides des deux manches sur le parcours Panorama et a conclu l'épreuve avec un chrono cumulatif de deux minutes et 13,09 secondes. Elle a devancé Maze par 1,10 seconde. La Française Tessa Worley, qui était deuxième après la manche initiale, a fini troisième à 1,18 d'écart.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a quant à elle pris le 14e rang en 2:16,48 même si elle a dû dévaler la pente, en deuxième manche, au moment où sévissaient des vents violents et un épais brouillard.

La skieuse de Lac-Etchemin a reconnu qu'elle a eu droit à une bonne dose de confiance après avoir été incapable de terminer ses trois courses précédentes, dont deux slaloms géants.

«Je dois admettre que ma confiance en avait pris un coup, a-t-elle reconnu. Je suis simplement satisfaite d'avoir complété ma course.»

Marie-Pier Préfontaine ne s'est pas qualifiée pour la deuxième manche, ayant obtenu le 31e temps de la première manche.

Fenninger en était à sa deuxième victoire en Coupe du monde. Elle l'avait également emporté chez elle - à Lienz - un an plus tôt.

«Ç'a été très difficile de me libérer l'esprit avant le départ, a commenté Fenninger, qui n'avait jamais occupé le premier rang provisoire après une première manche. J'ai essayé de me dire que c'était juste une course ordinaire. Je l'ai répété et répété, et ç'a fonctionné.»

Fenninger avait une priorité de 0,90 seconde sur Maze au moment d'amorcer la dernière manche, mais elle a refusé de rester prudente. Elle a même accru son avance, au grand plaisir de la foule partisane.

Maze, qui a remporté les quatre premiers slaloms géants de la saison, a accepté la défaite avec le sourire.

«Je suis vraiment contente de mon ski, a dit Maze, qui a perdu du temps en début de première manche, alors qu'elle a peiné à trouver son rythme dans le premier plat. J'ai perdu beaucoup de temps à cet endroit. J'ai lutté jusqu'à la fin, mais Anna a vraiment eu une journée parfaite. Elle était imbattable aujourd'hui.»

Maze est devenue la première femme à décrocher neuf podiums en slalom géant à l'intérieur d'une même année. Elle a réédité la marque qui appartenait jusqu'ici à la Suisse Lise-Marie Morerod (1977), l'Italienne Deborah Compagnoni (1997) et l'Autrichienne Anita Wachter (1999).

«C'est mon ski qui me rend confiante, je ne regarde pas les points ou les records, a affirmé la Slovène. J'essaie de me préparer du mieux que je peux avant chaque course. Ce n'est pas toujours parfait, mais je suis une battante.»

Maze a maintenant 999 points au classement général. Elle risque de dépasser le cap des 1000 points lors du slalom de samedi.

Maze a déjà une avance de 417 points sur l'Allemande Maria Hoefl-Riesch. L'Américaine Lindsey Vonn, présentement au repos, est cinquième avec 585 points de retard.

«La saison est longue, tout peut arriver, a noté Maze. Si Lindsey revient et remporte toutes les descentes... On ne sait jamais. Je ne calcule pas. J'espère que Lindsey reviendra rapidement, mais évidemment c'est sa santé qui est le plus important.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer