Le bronze pour Mikaël Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe

Mikaël Kingsbury (à droite) a dû se contenter de... (Photo Paul Hanna, Reuters)

Agrandir

Mikaël Kingsbury (à droite) a dû se contenter de la médaille de bronze aux Mondiaux de ski acrobatique, mercredi.

Photo Paul Hanna, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'équipe canadienne est un peu passée à côté de la première finale des Championnats du monde de ski acrobatique, mercredi à Sierra Nevada, en Espagne, en récoltant deux médailles de bronze dans l'épreuve des bosses.

Mikaël Kingsbury, qui venait de remporter sept victoires consécutives en Coupe du monde, a échappé le titre mondial après avoir commis une petite faute à la réception de son deuxième saut en super finale. Il a été devancé par l'étonnant Japonais Ikuma Horishima et par le Français Benjamin Cavet.

«Ça ne met pas d'ombre sur ma saison, a estimé le sextuple champion de la Coupe du monde. Je me sentais bien, j'ai été bon toute la journée. Les conditions n'étaient pourtant pas très bonnes, la piste était très molle, presque du broche à foin, mais c'était pareil pour tout le monde.

«La compétition était serrée, le Japonais [Horishima] avait réussi une bonne descente et je savais qu'il fallait que je pousse. Je n'ai pu maîtriser mon atterrissage et cela a fait la différence. Il reste une autre épreuve [les duels, jeudi] et j'entends bien me reprendre.»

Les autres Canadiens n'ont pu atteindre la grande finale. Marc-Antoine Gagnon (10e) et Philippe Marquis (16e) se sont arrêtés à la première finale, tandis que Laurent Dumais a pris le 34e rang en qualifications.

Justine Dufour-Lapointe... (Photo Paul Hanna, Reuters) - image 2.0

Agrandir

Justine Dufour-Lapointe

Photo Paul Hanna, Reuters

Du côté féminin, Justine Dufour-Lapointe a confirmé sa troisième place au classement de la Coupe du monde en terminant derrière celles qui l'avaient précédée cette saison, l'Australienne Britteny Cox (or) et la Française Perrine Laffont (argent).

«Je crois avoir skié l'une de mes meilleures descentes de la saison et je suis un peu déçue du résultat, des notes que j'ai reçues, a confié la championne en titre. Il faut l'accepter, c'est quand même un podium aux mondiaux et je suis fière de moi.»

Toutes les Canadiennes s'étaient qualifiées pour la finale 1, mais elles se sont arrêtées là. Derrière Justine, la meilleure a été sa soeur Chloé Dufour-Lapointe (9e), qui a devancé Andi Naude (13e), Maxime Dufour-Lapointe (16e) et Audrey Robichaud (18e).

Les bosseurs seront de retour en piste dès jeudi pour l'épreuve en duels. Kingsbury, qui totalise maintenant sept médailles aux mondiaux, dont deux d'or, défendra son titre alors que Justine Dufour-Lapointe (quatre médailles au total) tentera de faire mieux que sa deuxième place de 2015.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer