Qui seront les élus en bosses à Sotchi?

Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury ont complètement dominé... (Photo Hakon Mosvold Larsen, Reuters)

Agrandir

Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury ont complètement dominé la dernière saison et restent une «grosse coche» devant tous leurs rivaux.

Photo Hakon Mosvold Larsen, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

S'il y a une discipline où les Canadiens sont assurés de rapporter des médailles de Sotchi, c'est bien en bosses. Chez les hommes en particulier, Mikaël Kingsbury et Alexandre Bilodeau ont complètement dominé la dernière saison et restent une «grosse coche» devant tous leurs rivaux... à commencer bien sûr par leurs coéquipiers.

Ils seront huit Canadiens samedi à Ruka, en Finlande, pour la première épreuve de la Coupe du monde de ski acrobatique en bosses. Déjà assurés de leur sélection olympique, Kingsbury et Bilodeau vont poursuivre leur duel au sommet, question d'impressionner les juges et de prouver aux autres qu'ils sont encore les patrons.

Les six autres - Marc-Antoine Gagnon, Philippe Marquis, Simon Pouliot-Cavanagh, Cédric Rochon, Pierre-Olivier Gagné et Eddie Hicks - vont entreprendre une lutte pour les deux places encore disponibles dans l'équipe olympique. Les quatre meilleurs résultats des deux dernières saisons seront considérés, avec l'obligation de comptabiliser deux résultats de cette saison. Le processus prendra fin par l'épreuve de Val-Saint-Côme, le 18 janvier.

Marc-Antoine Gagnon et Philippe Marquis, les deux skieurs les mieux placés pour l'instant, ne tiennent rien pour acquis. «Il va falloir produire cette saison aussi, et ce sera important d'obtenir de bons résultats le plus tôt possible, a souligné Marquis, vainqueur... Plus la saison va avancer, plus la pression va monter.»

«La pression ne me dérange pas trop, j'ai l'habitude de bien faire dans les situations importantes», a noté Gagnon, le plus constant du groupe, avec une cinquième place au classement de la Coupe du monde la saison dernière.

«Je suis constant dans mes résultats. Si je skie comme j'en suis capable, je sais que je peux obtenir un top 5. Mais j'ai peut-être été un peu trop conservateur et je sacrifierais un peu de cette constance pour aller chercher la coche qui me sépare du podium. Je veux être plus explosif cette saison pour montrer aux juges que je peux gagner!»

Marquis croit lui aussi qu'il devra progresser en vitesse. «Mik (Kingsbury) et Alex (Bilodeau) sont capables d'accélérer en finale et en superfinale, tout en réussissant leurs sauts à la perfection, explique Philippe. Moi, si j'accélère, j'augmente les probabilités de commettre des fautes, et c'est ce qui m'a coûté plusieurs bons résultats jusqu'ici. Mais j'y travaille!»

Justine Dufour-Lapointe est déjà assurée d'aller à Sotchi.... (Photo Hakon Mosvold Larsen, Reuters) - image 2.0

Agrandir

Justine Dufour-Lapointe est déjà assurée d'aller à Sotchi.

Photo Hakon Mosvold Larsen, Reuters

Des places à prendre chez les filles

Chez les dames, Justine Dufour-Lapointe est déjà assurée d'aller à Sotchi. Sa soeur Chloé l'est pratiquement aussi, en raison du titre mondial qu'elle a enlevé en mars en Norvège. Les dernières places devraient se jouer entre Audrey Robichaud, Andi Naude et Maxime Dufour-Lapointe.

Il n'est toutefois pas encore acquis que le Canada enverra quatre «bosseuses» aux Jeux, le quota maximal étant de 26 athlètes (14 par sexe, dont 4 par discipline) pour les 5 épreuves du ski acrobatique.

«Ces quotas rendent les choix très difficiles, a reconnu Rob Koler. En principe, nous devrions avoir le maximum d'athlètes en bosses, mais cela devra être confirmé. Avant les Jeux de Vancouver, le processus avait été très éprouvant pour tout le monde, et ce sera encore le cas cette année.

«Les dernières places vont se jouer entre d'excellents skieurs, et les décisions finales seront crève-coeur pour nous et pour les athlètes. En bosses, chez les hommes surtout, certains prétendants au podium pourraient être laissés de côté.»

_____________________________________________

Les Canadiens à surveiller

Alexandre Bilodeau

- 8 septembre 1987, Rosemère

- Début en Coupe du monde: 2005

- Champion olympique 2010, champion du monde aux bosses en parallèle en 2009, 2011 et 2013, gagnant du Globe de cristal FIS en 2009 et champion de la Coupe du monde

- 15 victoires et 39 podiums en Coupe du monde

* * *

Mikaël Kingsbury

- 24 juillet 1992, Deux-Montagnes

- Début en Coupe du monde: 2010

- Champion du monde 2013 en bosses

- 2e aux Mondiaux de 2011 et 2013 aux bosses en parallèle

- Champion de la Coupe du monde en 2012 et 2013

- 16 victoires, 30 podiums

* * *

Marc-Antoine Gagnon

- 6 mars 1991, Montréal

- Début en Coupe du monde: 2011

- 1 podium en Coupe du monde, 19 fois dans le top 10

* * *

Philippe Marquis

- 9 mai 1989, Québec

- Début en Coupe du monde: 2008

- 1 victoire en Coupe du monde, 5 podiums

* * *

Simon Pouliot-Cavanagh

- 1er novembre 1990, Québec

- Début en Coupe du monde: 2011

- Un podium en Coupe du monde, 8 fois dans le top 10

* * *

Cédric Rochon

- 14 juin 1990, Saint-Sauveur

- Début en Coupe du monde: 2009

- 1 podium, 13 fois dans le top 10

* * *

Justine Dufour-Lapointe

- 25 mars 1994, Montréal

- Début en Coupe du monde: 2010

- 3e aux Mondiaux de 2013 en bosses

- Deux fois deuxième du classement général de la Coupe du monde en bosses

- 3 victoires et 16 podiums en Coupe du monde

* * *

Chloé Dufour-Lapointe

- 2 décembre 1991, Montréal

- Début en Coupe du monde: 2007

- 5e aux JO de 2010 à Vancouver

- Championne du monde 2013 aux bosses en parallèle

- 2e aux Mondiaux de 2011 aux bosses en parallèle

- 9 podiums en Coupe du monde

* * *

Audrey Robichaud

- 5 mai 1988, Québec

- Début en Coupe du monde: 2005

- 8e aux JO de 2006 à Turin

- 2 victoires et 6 podiums en Coupe du monde

* * *

Maxime Dufour-Lapointe

- 9 février 1989, Montréal

- Début en Coupe du monde: 2008

- 8 fois dans le top 10 en Coupe du monde

* * *

Andi Naude

- 10 janvier 1996, Regina (Saskatchewan)

- Début en Coupe du monde: 2012

- Trois fois dans le top 10 en Coupe du monde




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer