Vive le Québec Air Force!

Spécialistes des sauts, Olivier Rochon et Sabrina Guérin... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Spécialistes des sauts, Olivier Rochon et Sabrina Guérin seront les têtes d'affiche de l'étape de Val Saint-Côme, présentée jusqu'à samedi.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partager

Les sauteurs de l'équipe canadienne de ski acrobatique seront en action ce week-end à Val Saint-Côme, à l'occasion de l'unique manche québécoise de la Coupe du monde. L'épreuve des bosses a été annulée en raison de contraintes budgétaires, mais le public ne sera pas en reste avec les spectaculaires acrobaties de nos meilleurs sauteurs qui perpétuent la tradition du Québec Air Force.

Le Québécois Olivier Rochon, champion en titre de la Coupe du monde, sera la tête d'affiche puisqu'il vient d'obtenir une médaille de bronze lors de la première épreuve de la saison en Chine. Les autres membres de l'équipe canadienne - l'Ontarien Travis Gerrits et le Montréalais Jean-Christophe André - sont également susceptibles de bien faire puisqu'ils étaient tous en finale à Changchun.

«C'est vraiment un bon début de saison dans les circonstances, a estimé Olivier, hier midi, lors d'une visite à La Presse. Nous n'avons pas pu compléter notre dernier camp d'entraînement à Apex, en raison des conditions météorologiques qui nous ont empêchés de sauter pendant trois jours.

«Pour ma part, je n'ai pu tester mon meilleur saut qu'une seule fois sur la neige, alors que je n'avais essayé mon nouveau gros saut - un double-full-full - que deux fois. Nous avons donc considéré la compétition en Chine comme un autre entraînement et je ne pouvais guère espérer mieux que cette troisième place avec les sauts que j'ai réussis.»

En super finale (réservée aux quatre meilleurs de la finale), Rochon était opposé à trois Chinois qui ont tous tenté le fameux saut avec trois périlleux et quatre vrilles dont le coefficient de difficulté est de 4,525. L'un d'eux, Zhongqing Liu, a chuté et Olivier s'est faufilé sur le podium même si son meilleur saut n'avait qu'un coefficient de 4,175.

«On doit effectuer des sauts différents en finale et c'est certain que je vais présenter mon nouveau saut dans les prochaines compétitions, peut-être pas à Val Saint-Côme, mais sans doute à Lake Placid, la semaine prochaine, a expliqué Olivier. Ce sera encore plus exigeant aux Mondiaux et aux Jeux olympiques puisqu'il faudra alors réussir trois sauts différents...»

La perspective de participer aux prochains grands rendez-vous mondiaux est une grande source de motivation pour Rochon. Dernier athlète écarté de l'équipe canadienne aux Jeux de Vancouver, suspendu lors des Mondiaux de 2011, Olivier a rebondi la saison dernière avec une nouvelle attitude et des succès instantanés.

«Les dernières saisons m'ont amené à devenir plus mature, a-t-il rappelé. Je suis beaucoup plus discipliné, beaucoup plus sérieux dans ma préparation. Et mes succès m'ont amené à être encore plus déterminé.

«Cette saison, je ne me vois pas dans la peau du champion qui doit défendre son titre - je n'ai pas envie de toujours surveiller au-dessus de mon épaule -, mais bien dans celle d'un skieur qui doit encore faire ses preuves.»

Le processus de sélection olympique pour les sauteurs commencera justement à Lake Placid, la semaine prochaine, avec deux épreuves. L'épreuve de Coupe du monde de Deer Valley (1er février), l'épreuve-test de Sotchi (17 février) et les Mondiaux de Voss-Mirkdalen (7 mars) seront aussi comptabilisés cette saison. Les concurrents qui obtiendront deux podiums tout en étant toujours en finale (top 12) seront assurés d'une place dans l'équipe canadienne.

«C'est évident que c'est mon objectif principal cette saison. Participer aux Jeux olympiques, y obtenir une médaille me permettrait d'accéder à un autre niveau, j'en suis bien conscient. Les critères de sélection sont exigeants, mais j'ai gagné beaucoup de confiance la saison dernière avec neuf finales en dix épreuves.»

Olivier se décrit comme «un hyperactif avec un déficit d'attention» ! «Je suis capable de me concentrer parfaitement, mais pas trop longtemps, explique-t-il, mi-sérieux. Je reste donc très détendu pendant les compétitions, jusqu'au moment où je dois monter au sommet de la pente pour préparer mon saut.

«Je réussis alors à oublier tout ce qui m'entoure et à ne voir que la piste, le tremplin et la zone de saut. Ensuite, il ne reste qu'à réussir mon atterrissage!»

Sabrina Guérin retrouve la neige

Chez les femmes, la Montréalaise Sabrina Guérin a célébré son retour à la compétition en obtenant sa place en finale (12e). Absente l'année dernière en raison d'une déchirure du tendon d'Achille, elle est la seule Canadienne en Coupe du monde.

«Je n'ai pas eu autant d'entraînement sur la neige que j'aurais voulu, mais je suis très heureuse d'avoir pu atteindre la finale dès ma première compétition. Ma blessure n'est plus qu'un mauvais souvenir et je retrouve peu à peu ma meilleure forme physique.

«J'ai travaillé sur de nouveaux sauts - un triple périlleux, notamment - et j'espère pouvoir les réussir bientôt en compétition. Pour moi, la priorité est surtout de réussir mes atterrissages avec constance.

Même si elle est la seule représentante du Canada en sauts, Guérin n'est pas assurée d'une place aux Jeux. «Il y a des quotas pour l'ensemble des cinq disciplines du ski acrobatique et c'est possible que l'Association canadienne préfère y aller avec une concurrente supplémentaire en bosses ou en demi-lune, quitte à n'avoir personne en sauts...»

Sabrina sait donc qu'elle doit faire ses preuves à chaque saut et entend bien y parvenir!

___________________________________________

L'HORAIRE DES COMPÉTITIONS

Aujourd'hui, demain et vendredi

9h15 - 11h45 et 12h30 - 15h : Entraînements

Samedi

8h20 - 8h50 - 12h30 : Qualifications, femmes

10h25 - 11h15 - 12h50 : Qualifications, hommes

13h - 13h20 : Finale, femmes (12 concurrentes)

13h20 - 13h40 : Finale, hommes (12 concurrents)

13h45 - 13h55 : Super finale, femmes (4 concurrentes)

14h - 14h10 : Super finale, hommes (4 concurrents)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer