Un trône à prendre

Les soeurs Maxime, Chloé et Justine Dufour-Lapointe.... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Les soeurs Maxime, Chloé et Justine Dufour-Lapointe.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partager

Double championne du monde en titre, Jennifer Heil a pris sa retraite avant la saison dernière et elle n'a pas encore été remplacée. En fait, plusieurs skieuses ont pris sa place, les Québécoises Justine Dufour-Lapointe, Audrey Robichaud et Chloé Dufour-Lapointe obtenant d'excellents résultats en Coupe du monde.

Justine Dufour-Lapointe, la plus jeune du groupe, est montée huit fois sur le podium et a fini par enlever la victoire, en fin de saison, après six deuxièmes places derrière l'Américaine Hannah Kearney.

«La saison dernière m'a permis de gagner en maturité, a expliqué la skieuse de 18 ans. Je sais que j'ai encore des choses à apprendre, mais j'ai vu que je pouvais être constante dans mes résultats, sans sacrifier l'audace, qui fait ma force. Cette saison, je veux continuer dans la même voie, tout en espérant bien faire lors de mes premiers mondiaux.»

Audrey Robichaud a aussi remporté une manche de la Coupe du monde, tandis que Chloé Dufour-Lapointe, médaillée d'argent aux mondiaux de 2011, a obtenu six top5. Avec Justine, elles devraient encore prétendre aux podiums cette saison, d'autant plus que Kearney s'est blessée récemment à l'entraînement.

Souvent blessée, justement - elle a raté le début de la dernière saison -, Robichaud espère être d'attaque d'entrée cette saison. «Tout n'est pas parfait, mais c'est mieux que l'année dernière», a assuré la plus expérimentée des skieuses canadiennes à sa neuvième saison sur l'équipe nationale.

«Nous avons connu un bon été d'entraînement, avec notamment un camp merveilleux à Zermatt. Pour nous, c'est une grosse saison avec les mondiaux en Norvège (en mars) et déjà le processus de sélection olympique. Nous sommes plusieurs à viser quelques places seulement et la compétition sera vive.»

Les athlètes expérimentées Maxime Dufour-Lapointe (23 ans) et Chelsea Henetiuk (25 ans) auront aussi des cartes à jouer, tandis qu'on surveillera attentivement la jeune Andi Naude, seulement 16 ans, de la Saskatchewan, qui a remporté le Coupe NorAm la saison dernière tout en prenant la 16e place lors de la dernière épreuve de la Coupe du monde à Megève. Plusieurs voient en elle la remplaçante de Heil...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer