Maxence Parrot gagne au Big Air d'Innsbruck

Le Québécois Maxence Parrot, de Bromont, a devancé le... (Phnoto archives LA Presse)

Agrandir

Le Québécois Maxence Parrot, de Bromont, a devancé le Norvégien Marcus Kleveland et le Suédois Sven Thorgen.

Phnoto archives LA Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Le Québécois Maxence Parrot a remporté l'épreuve de Big Air lors du festival Air & Style d'Innsbruck, samedi.

Parrot, de Bromont, a accumulé 184,32 points, ce qui fut suffisant pour qu'il devance le Norvégien Marcus Kleveland (179,99). Le Suédois Sven Thorgen a complété le podium (176,33) de cette deuxième tranche du festival Air & Style

«Je suis passé de sixième lors des qualifications à troisième en demi-finale, puis premier en finale. J'ai donc su remonter un peu à chaque ronde et je suis très content d'avoir terminé premier», a raconté Parrot lors d'un entretien téléphonique.

«De gagner à Innsbruck, c'est spécial. C'est une compétition qui a énormément d'histoire, a ajouté Parrot. Il y a beaucoup d'athlètes qui m'ont inspiré quand j'étais plus jeune qui ont gagné cette compétition, comme Travis Rice. Je n'avais jamais eu de podium à Innsbruck et là de gagner, ça représente vraiment beaucoup pour moi.»

Le Montréalais Sébastien Toutant était aussi de la partie et il a obtenu 112,33 points. Il s'est contenté du septième rang.

Parrot est présentement sur une belle lancée, lui qui a remporté le slopestyle lors de l'Omnium de Laax, en janvier, puis le Big Air aux X Games, la semaine dernière.

«Même si j'ai connu ma meilleure saison à vie l'an dernier, j'ai quand même changé de stratégie, a expliqué l'athlète de 22 ans. L'an dernier, j'y allais à 90% de mes capacités, alors que cette année, j'y vais à 80 ou 85%. J'effectue donc des manoeuvres avec lesquelles je suis plus confortable, ce qui me permet de monter plus souvent sur le podium. Et je termine quand même souvent premier.»

De retour à Québec

Parrot et Toutant seront de retour au Québec le week-end prochain pour participer au Jamboree, à Stoneham et à Québec.

Il s'agira d'une autre compétition en ville pour les planchistes. Parrot espère donc que ses succès à Innsbruck se transposeront devant sa famille et ses partisans.

«Les sauts en ville sont plus petits que ceux en montagne et nous sommes donc plus limités dans notre choix de manoeuvres, a expliqué Parrot. Ça faisait quelques mois que je n'avais pas fait de sauts en ville et j'espère que ça augure bien pour Québec.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer