Le champion du monde en sauts Warren Shouldice se retire

Sur le même thème

Warren Shouldice a participé deux fois aux Olympiques.... (Photo : Todd Korol, Reuters)

Agrandir

Warren Shouldice a participé deux fois aux Olympiques.

Photo : Todd Korol, Reuters

La Presse

(Calgary) Warren Shouldice, champion du monde en titre en sauts, a pris la décision d'accrocher ses skis après avoir passé dix ans au sein de l'équipe nationale de ski acrobatique.

L'athlète de 29 ans de Calgary a participé deux fois aux Olympiques. Il a terminé sixième à Turin en 2006, et dixième à Vancouver en 2010. Au cours de sa prestigieuse carrière, Shouldice a participé à 61 épreuves en Coupe du monde et mérité 12 médailles. Il a pris part à trois Championnats du monde, méritant le bronze en 2009 et l'or en 2011.

À l'âge de 22 ans, à l'été 2002, Shouldice s'est cassé le cou lors d'un accident subi à l'entraînement sur rampes d'eau. À peine quelques mois plus tard, il prenait part à sa toute première compétition en Coupe du monde.

En plus d'avoir eu l'occasion de représenter le Canada à deux reprises aux Olympiques, le fait saillant de la carrière de Warren s'est produit aux Championnats du monde de 2011 à Deer Valley, Utah. Lors de cette épreuve, il a rebondi de la septième place à l'issue de la première ronde de sauts pour exécuter un lay, triple full, full parfait en deuxième ronde, qui lui a valu une note parfaite et la médaille d'or, s'emparant ainsi du titre mondial.

« Ces trois secondes resteront à jamais gravées dans ma mémoire », a indiqué Warren. « D'exécuter ce saut, qui est en fait le mien, dans de telles circonstances, sous pression et de mériter une note parfaite, d'exécuter ce saut mieux que je ne l'avais jamais fait, et surtout, de le faire au moment précis où ça comptait vraiment, c'était un rêve qui se réalisait. Je respecte profondément ce saut... c'est un saut tellement difficile à bien exécuter, sans parler de le faire à la perfection. Je me rappellerai très clairement pour le reste de ma vie comment tout s'est emboîté à la perfection à ce moment-là, à Deer Valley. »

Shouldice, qui était gymnaste avant de se consacrer aux sauts, n'a pas pris à la légère cette décision de prendre sa retraite. « Ce n'est pas une décision qui se prend rapidement. J'y songe probablement depuis les Jeux de Vancouver, mais après ces Jeux, je suis venu à la conclusion qu'il me restait encore suffisamment d'énergie et de passion pour poursuivre, et je suis ensuite parvenu à exécuter cette performance mémorable aux Championnats du monde. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer