Simone Biles remporte une quatrième médaille d'or

La gymnaste américaine Simone Biles a gagné le concours des... (Photo Mike Blake, REUTERS)

Agrandir

La gymnaste américaine Simone Biles a gagné le concours des exercices au sol mardi, sa quatrième médaille d'or des Jeux de Rio.

Photo Mike Blake, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josh Hoffner
Associated Press
Rio de Janeiro

Simone Biles a conclu ses Jeux olympiques de Rio de Janeiro avec une autre médaille d'or en gymnastique. Et Usain Bolt a survolé encore une fois un sprint alors qu'il vise un dernier titre olympique individuel sur sa distance préférée.

Bolt a facilement gagné sa vague de qualification du 200 mètres, mardi, la première étape en vue de sa quête d'une médaille d'or, jeudi. Ses prouesses sur la piste représentent le principal point d'intérêt de la dernière semaine des jeux, parallèlement à l'immense succès de Biles en gymnastique.

«Je suis venu pour me qualifier, a dit Bolt, et c'est ce que j'ai fait.»

Biles a gagné le concours des exercices au sol mardi, sa quatrième médaille d'or des jeux. Elle devient seulement la quatrième gymnaste à réaliser cette performance olympique.

Elle a ajouté une médaille de bronze à la poutre, lundi, une journée de première aux Jeux d'été depuis 2008 puisque les États-Unis y ont été privés de médaille d'or. Jusque là, les États-Unis avait obtenu l'or à chaque jour aux jeux de 2012 et 2016.

Cette disette a été de très courte durée. Christian Taylor a mérité l'or au triple saut, et son coéquipier Will Claye s'est classé deuxième - un résultat habituel pour les Américains. Taylor et Claye avaient signé un doublé également dans cette discipline aux Jeux de Londres en 2012.

La journée a été moins fructueuse pour la nation hôte que la veille lorsque Thiago da Silva a créé la surprise en enlevant le concours du saut à la perche. Son équipe de soccer féminin s'est inclinée en tirs de barrage face à la Suède en demi-finales.

Et l'Allemagne a réduit au silence la foule du Stade de Copacabana en éliminant la paire brésilienne première tête de série et favorite du tournoi composée de Larissa Franca Maestrini et Talita Rocha 21-18, 21-12.

En gagnant cette demi-finale, Laura Ludwig et Kira Walkenhorst ont assuré l'Allemagne d'une première médaille en volleyball de plage féminin. Les hommes avaient décroché l'or à Londres.

Le duo formé d'Agatha Bednarczuk et Barbara Seixas de Freitas, no 2, aura l'occasion de sauver l'honneur du Brésil en disputant l'autre demi-finale face aux Américaines en soirée.

Parmi les autres faits saillants de la 11e journée:

- L'Australie était considérée comme une menace pour gagner l'or en basketball féminin, mais la Serbie a anéanti ses espoirs en l'emportant 73-71 en quarts de finale.

- La Croate Sandra Perkovic a échappé à une élimination prématurée deux fois en autant de jours avant de gagner le concours du lancer de disque sur son dernier jet. Elle a montré de signes de frustration après avoir touché le filet protecteur, mais elle a néanmoins réussi une performance de 69,21 mètres pour conserver son titre olympique.

- La Chine avait balayé les cinq médailles d'or en badminton aux Jeux de Londres, mais elle n'en obtiendra aucune en simple cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer