Le slalom féminin est reporté

Une autre soirée sans ski alpin aux Jeux... (Photo Christian Hartmann, REUTERS)

Agrandir

Une autre soirée sans ski alpin aux Jeux olympiques.

Photo Christian Hartmann, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le slalom dames des Jeux olympiques de PyeongChang a été reporté à vendredi en raison du fort vent qui souffle mercredi sur la piste de Yongpyong, ont annoncé les organisateurs.

Le slalom dames est désormais programmé vendredi, le même jour que le super-G messieurs prévu sur l'autre site de Jeongseon.

Trois Canadiennes devaient participer à la compétition, dont la Québécoise Laurence St-Germain, de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Les deux autres sont les Ontariennes Erin Mielzynski, de Brampton, et Roni Remme, de Collingwood.

Les conditions météorologiques «vont s'améliorer demain (jeudi) avec du soleil attendu et sans vent», a déclaré une porte-parole de la Fédération internationale de ski (FIS), présente sur place.

Une seule course de ski alpin a pu se dérouler selon le programme depuis le début des JO, le combiné messieurs remporté mardi par l'Autrichien Marcel Hirscher.

Le vent a entraîné les reports à jeudi de la descente messieurs prévue initialement dimanche dernier et du slalom géant dames qui devait se courir lundi.

Jeudi, la première manche du géant dames est programmé à 10h00 à Yongpyong (20h au Québec) et la seconde à 13h45 (23h45 au Québec). Dans l'intervalle (21h30 au Québec) sera donné le départ de la descente messieurs qui se courra sur le site de Jeongseon.

«C'est embêtant, mais nous préférons cette décision à des courses qui ne sont pas équitables,» a déclaré sur place à l'AFP Michel Vion, président de la Fédération française de ski.

Il y a 20 ans, à cause de chutes de neige et du brouillard, le programme des épreuves de ski des Jeux de Nagano (Japon) avait également été perturbé.

La descente messieurs avait été reportée deux fois. Au bout de l'attente, l'outsider français Jean-Luc Crétier, jamais vainqueur en Coupe du monde, s'était imposé. Le favori autrichien Hermann Maier avait chuté de manière spectaculaire, un accident qui avait fait autant pour sa gloire que ses innombrables succès. Maier s'était relevé, meurtri mais sans blessure grave, et avait gagné son surnom de «Herminator».




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer