Le Québec qui gagne: Mikaël Kingsbury

Mikaël Kingsbury détient le record de victoires en... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Mikaël Kingsbury détient le record de victoires en Coupe du monde, avec 43.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sophie Allard
La Presse
Un premier saut pour Mikaël, 4 ans?... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Un premier saut pour Mikaël, 4 ans?

Photo tirée de Facebook

Jeux d'enfant

À 11 ans, Mikaël Kingsbury était déjà féru d'acrobaties, qu'il pratiquait hiver comme été! Avec son ami Simon Lemieux (aussi dans l'équipe nationale), ils ont documenté leurs prouesses urbaines. «On se débrouillait pas mal pour des ti-gars! J'avais fait un peu de gymnastique pour réussir mes trucs en ski. Mon père m'a toujours appuyé dans mes idées folles, comme mettre le trampoline à côté de la piscine ou construire des sauts dans la cour. Jamais mes parents ne m'ont poussé, mais ils m'ont toujours encouragé, contents que j'aie trouvé une passion», confie Kingsbury.

Son rituel: jonglerie et vestiaire

Le matin, avant chaque compétition, Mikaël dribble avec un ballon de soccer pendant 10 minutes. «Je suis un des seuls à faire ça.» Après, il jongle avec des balles. «Ça réchauffe le corps, ça travaille la coordination, la vision et l'anticipation.» Quand il le peut, il aime aussi, la veille des courses, étaler chacune des pièces de son équipement, bien à la vue «comme dans un vestiaire de hockey», dans sa chambre d'hôtel. Tout y est: casque, lunette, dossard, chaussettes de ski. «Ça me met en mode compétition, et je ne cherche pas mes affaires partout à la dernière minute.» Un peu de sauce forte au petit-déjeuner, Mik? C'est aussi un secret, paraît-il.

Sidney Crosby et Mikaël Kingsbury aux Jeux de... (Photo tirée de Twitter) - image 2.0

Agrandir

Sidney Crosby et Mikaël Kingsbury aux Jeux de Sotchi

Photo tirée de Twitter

Ses modèles

«Georges St-Pierre m'inspire. Ça peut sonner étonnant. Nos sports sont totalement différents. Mais je trouve qu'il a l'air d'un bon gars, "groundé". Quand il fait des entrevues, jamais il ne se prend pour un autre. J'ai beaucoup de respect pour lui. J'ai vu son dernier combat, à son retour. C'est tout un athlète.» Mikaël est aussi fan du hockeyeur Sidney Crosby et du sprinteur Usain Bolt. «Comme moi, Bolt n'aime pas le gym, mais il y va à fond, dit-il en riant. Il adore les gros événements, il est bon quand ça compte.»

Âge: 25 ans

Palmarès: Médaillé d'argent aux Jeux de Sotchi 2014, deux fois champion du monde, 70 podiums en Coupe du monde, dont un record de 48 victoires en carrière (et 13 d'affilée), détenteur de six globes de cristal.

Épreuve à PyeongChang: bosses




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Bosses: l'or pour Mikaël Kingsbury

    Ski et surf

    Bosses: l'or pour Mikaël Kingsbury

    Mikaël Kingsbury est véritablement le «King des bosses»! Le skieur acrobatique de Deux-Montagnes a survolé la super finale de l'épreuve des bosses... »

publicité

la boite:4269205:box
la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer