Équipe Canada souhaite profiter pleinement du tournoi olympique

L'équipe olympique canadienne masculine de hockey s'est entraînée,... (Photo Felipe Dana, AP)

Agrandir

L'équipe olympique canadienne masculine de hockey s'est entraînée, vendredi.

Photo Felipe Dana, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
Gangneung

L'entraîneur adjoint Dave King a quitté la patinoire du Centre de hockey de Gangneung, vendredi, portant une paire de patins plus vieux qu'au moins une dizaine de membres d'Équipe Canada.

«Ces patins datent de 1986, a-t-il répondu lorsqu'on lui a posé des questions sur leur origine. Ils sont magnifiques, confortables. Des pantoufles.»

King, 70 ans, s'attend à vivre un tournoi olympique divertissant, malgré l'absence des vedettes de la LNH.

«Il n'y a pas de doute que chez les amateurs de hockey, tout le monde aurait aimé voir Sidney Crosby et compagnie et nous comprenons cela, a admis l'entraîneur adjoint après le premier entraînement de l'équipe aux Jeux. Mais je crois tout de même que dans cette compétition en particulier, ces gars sont tous - dans tous les pays - très excités d'avoir cette chance. Et ils croient tous avoir des chances de médaille.»

«Je crois donc que ça va donner une compétition féroce. Les amateurs pourront voir du bon hockey.»

King estime que pour chaque équipe, «c'est le moment de briller».

«Être sur la scène centrale des Olympiques est plutôt extraordinaire. Et ça ne se produira plus. (La participation olympique) sera incluse dans la convention collective à partir de maintenant. C'est donc le seul groupe et le dernier groupe à obtenir cette chance», présume-t-il.

La première mise au jeu n'a toujours pas eu lieu à PyeongChang, mais les différences se font déjà sentir si l'on compare aux récents tournois olympiques. Le petit groupe de journalistes canadiens présents à l'entraînement a passé une bonne partie de son temps à tenter de mettre des visages sur les noms.

Lorsqu'on lui a demandé ce que les amateurs de hockey verront avec son équipe, le vétéran défenseur Chris Lee a répondu: «De la vitesse et de la passion».

«Nous sommes ici pour tout donner sur la glace et pour jouer avec coeur. Nous savons que nous serons une équipe travaillante. C'est une chose qu'ils essaient de nous inculquer: jouer du hockey canadien. Et c'est beaucoup de travail, c'est de la passion, ça signifie tout laisser sur la glace. Et je crois que nous pouvons le faire, c'est certain.»

Chris Lee est l'un des joueurs de l'équipe qui n'ont jamais évolué dans la LNH. Il a toutefois passé les cinq dernières saisons en Russie. L'athlète de 37 ans de MacTier en Ontario a aussi passé deux saisons en Allemagne, une en Suède et six dans les mineures en Amérique du Nord.

Les Canadiens affronteront la Suède à Incheon, dimanche (heure du Canada), dans le dernier match préparatoire avant d'amorcer le tournoi avec un match contre la Suisse, le 15 février. Les autres adversaires du groupe A sont la Corée du Sud et la République tchèque.

Kevin Poulin et Ben Scrivens ont gardé les buts dans des victoires contre le Bélarus et la Lettonie, en matchs préparatoires. L'entraîneur Willie Desjardins a indiqué que l'un des deux serait le gardien partant contre la Suède, plutôt que le troisième gardien, Justin Peters.




publicité

la boite:4269205:box

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer