L'animateur d'ESPN Stuart Scott succombe à un cancer

Stuart Scott combattait un cancer depuis un premier... (Photo John Shearer, archives AP)

Agrandir

Stuart Scott combattait un cancer depuis un premier diagnostic en 2007.

Photo John Shearer, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BRISTOL, Conn.

Stuart Scott, qui a longtemps coanimé SportsCenter sur les ondes du réseau américain ESPN et qui a fait sa marque par son enthousiasme et son omniprésence, est décédé dimanche. Il n'était âgé que de 49 ans.

Scott combattait un cancer depuis un premier diagnostic en 2007, a rappelé le réseau, mais il est demeuré dévoué à son métier malgré le fait qu'il ait dû se soumettre à des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, en plus de se faire opérer.

Dans un communiqué, le président d'ESPN, John Skipper, a qualifié Scott «d'ami sincère et de personnalité inspirante sans pareil», et affirmé que «son dévouement énergique et perpétuel pour sa famille et son travail, pendant qu'il menait le combat de sa vie, a laissé tous ses collègues admiratifs».

La voix de l'animateur Rich Eisen, du réseau NFL Network, a craqué dimanche matin lorsqu'il a annoncé le décès de son bon ami, avec lequel il a travaillé lors de la diffusion de SportsCenter.

«J'aime cet homme», a déclaré Eisen.

En annonçant la nouvelle au réseau ESPN, la lectrice Hannah Storm a parlé «d'un collègue, d'un ami et d'une inspiration».

«Stuart a permis à ESPN de devenir ce qu'il est devenu, et fait de nous de meilleures personnes», a déclaré l'animateur Chris Berman, lors de l'émission d'avant-match de la NFL à ESPN.

Né le 19 juillet 1965 à Chicago, Scott a fait ses études de niveau secondaire en Caroline du Nord et a obtenu son diplôme de l'Université de la Caroline du Nord en 1987. Après avoir travaillé pour trois stations de télévision du sud des États-Unis, Scott s'est joint à ESPN pour le lancement d'ESPN2 en 1993.

Au fil des ans, il a été appelé à couvrir de nombreux événements de prestige, incluant le Super Bowl, la Série mondiale, les finales de la NBA et le tournoi de basketball de la NCAA. Il a aussi interviewé le président Barack Obama, avec lequel il a disputé un duel de basketball à un-contre-un, diffusé à la télévision.

Il a souvent animé SportsCenter, le bulletin de nouvelles de fin de soirée où il pimentait de spectaculaires faits saillants de l'onomatopée «Boo-ya!», ou en disant qu'ils étaient «aussi géniaux que l'autre côté de l'oreiller!».

Après avoir été contraint de quitter le site d'un match du Monday Night Football entre les Dolphins de Miami et les Steelers de Pittsburgh pour l'ablation de son appendice, en novembre 2007, les médecins ont découvert, pendant l'opération, que Scott était atteint d'une tumeur cancéreuse. Il a dû se soumettre à d'autres traitements de chimiothérapie en 2011.

Scott laisse dans le deuil ses parents, O. Ray et Jacqueline Scott, trois frères et soeurs, ses filles Taelor, 19 ans, et Sydni, 15 ans, et sa conjointe Kristin Spodobalski.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer