Aviron: l'argent pour le huit de pointe canadien

Les membres du huit de pointe canadien célèbrent... (Photo: PC)

Agrandir

Les membres du huit de pointe canadien célèbrent après avoir reçu leurs médailles d'argent.

Photo: PC

La Presse

Après quatre médailles de bronze, le Canada en a ajouté une d'argent à sa collection, mercredi. Le huit de pointe chez les hommes en aviron a effectué une remarquable poussée dans les 500 derniers mètres pour terminer deuxième.

Avec un temps de 5:49,98, l'équipage canadien a terminé à un peu plus d'une seconde des Allemands (5:48.75), invaincus en 36 courses depuis 2009.

Les Britanniques ont complété le podium avec un temps de 5:51,18, 30 centièmes de secondes devant les Américains.

«C'était une course incroyable et nous étions gonflés à bloc, a commenté Douglas Csima. Nous avons parfaitement exécuté notre stratégie et c'était extraordinaire de dépasser les Britanniques dans les 250 derniers mètres.»

«Nous avons connu un départ rapide et sans bavures, a ajouté son coéquipier Robert Gibson. Nous sommes restés très concentrés sans prêter attention aux autres bateaux. Les Allemands sont la crème de la crème et nous ne voulions pas nous laisser impressionner par leur vitesse. Nous avons fait ce que nous avions à faire.»

Les Canadiens avaient entrepris cette course à titre de champions olympiques mais seulement trois membres de l'équipe médaillée d'or de Pékin sont de la partie à Londres - le Torontois Andrew Byrnes, Malcolm Howard de Victoria et le barreur ontarien Brian Price.

«Lorsque nous avons remporté l'or à Pékin, les gens s'attendaient à ce que nous le fassions et nous savions que nous le pouvions, a dit Price. J'ai dit à mon épouse il y a un an que si nous gagnons une médaille (à Londres), ce sera encore plus spécial. Parce que nous avons dû construire, pratiquement à partir de rien.»

Cette médaille couronne un tournoi mouvementé pour les Canadiens - Csima, Gibson, Byrnes, Howard, Price ainsi que Gabriel Bergen, Conlin Mccabe, Jeremiah Brown et Will Crothers. Ils avaient semé l'inquiétude au début des Jeux en terminant dernier de leur vague préliminaire. Mais ils ont rebondi en se classant deuxième de leur vague au repêchage lundi pour se qualifier pour la finale.

Jeudi, leurs consoeurs viseront l'or dans la même épreuve. qui avaient mal entrepris la compétition et dû passer par le repêchage lundi pour se qualifier pour la finale.

Avec la victoire, l'Allemagne décroche son premier titre de la spécialité après 24 ans de disette, le quatrième de son histoire après ceux conquis en 1960, 1968 et 1988. L'ex-RDA s'était imposé aux Jeux de 1976 et 1980.

Avec La Presse Canadienne et l'Agence France-Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer