Les Sénateurs sélectionnent Dahlen au 2e tour

Jonathan Dahlen... (PHOTO LEDROIT)

Agrandir

Jonathan Dahlen

PHOTO LEDROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(BUFFALO) Après Logan Brown en première ronde, les Sénateurs d'Ottawa ont repêché un autre joueur dont le père a connu une longue carrière dans la LNH, le Suédois Jonathan Dahlen, au deuxième tour.

Le produit de la formation de Timra IK en première division de la Ligue suédoise est le fils de Ulf Dahlen, qui a joué 966 matches dans la LNH avec six équipes différentes au cours d'une carrière qui s'est amorcée quand il a été le septième choix au total des Rangers de New York lors de l'encan de 1985.

« C'est une sensation incroyable, un rêve qui se réalise. Je suis très heureux d'être dans l'organisation des Sénateurs. Je n'avais aucune idée quand j'étais dans les gradins, c'était un choc. J'avais eu une bonne rencontre avec eux lors des Combinés mais je ne leur avais pas reparlé depuis, donc je n'avais aucune idée. J'étais heureux qu'ils disent mon nom. C'était excitant d'attendre d'être sélectionné, et en plus par une équipe qui compte plusieurs Suédois, dont Erik Karlsson, que mon père a dirigé avec Frolunda », a-t-il confié après coup.

Dahlen était accompagné à Buffalo par son père, qui assistait à son premier repêchage.

« Il n'était pas présent quand il a été choisi il y a 31 ans. Il m'avait dit d'avoir du plaisir en passant à travers de tout ce processus. Il est juste content pour moi », a-t-il dit.

La saison dernière, ce centre de 5' 11'' et 176 livres a récolté 15 buts et 29 points en 51 parties avec le Timra IK.

« Je suis un joueur offensif, rapide. Je peux compter des buts et faire de bonnes passes. Je pense que j'ai un bon coffre d'outils en offensive », pense-t-il.

Une évaluation confirmée par Bob Lowes, le dépisteur-chef des Sénateurs: « Nous sommes très excités, on pensait qu'il sortirait en première ronde. On espérait qu'il soit là au 42e rang. Son père a joué dans la LNH, il a un bon pedigree. Il est un diamant à l'état brut au niveau physique, il a besoin de temps pour prendre de la maturité. On pense qu'il a le potentiel d'être un bon attaquant sur les trois premiers trios dans la LNH un jour », a-t-il indiqué.

Par la suite, les Sénateurs ont utilisé leur quatrième choix pour réclamer un autre centre, Todd Burgess, originaire de Phoenix. Il jouait pour Fairbanks dans la North American Hockey League et il s'est engagé à l'université RPI pour l'an prochain. Il n'était pas présent au repêchage.

Au cinquième tour, ils ont ensuite choisi le défenseur Maxime Lajoie, défenseur des Broncos de Swift Current.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer