LNH: les joueurs votent sur le projet de dissolution

Partager

Depuis quelques semaines déjà, les joueurs menacent de jouer leur carte cachée. Tout indique qu'ils sont maintenant prêts à passer de la parole aux actes.

Hier, les joueurs ont commencé à voter électroniquement sur la plus récente stratégie de leur syndicat, celle de déposer un déni d'intérêt en vue de dissoudre le syndicat. Le vote doit se poursuivre jusqu'à jeudi.

Pour que ce scénario soit approuvé, la proposition doit récolter deux tiers du vote parmi tous les membres, c'est-à-dire plus de 700 joueurs. Si jamais la proposition était approuvée, le syndicat aurait ensuite jusqu'au 2 janvier pour déposer un déni d'intérêt.

Pour les joueurs, la dissolution du syndicat représente une stratégie risquée, mais elle est aussi une façon de mettre de la pression sur les propriétaires et peut-être forcer la conclusion d'un accord pour mettre fin à ce lock-out amorcé depuis la mi-septembre. Les joueurs pourraient ainsi aller en cour et contester la légalité du lock-out.

Les propriétaires, qui ont prévu le coup, ont déposé vendredi à New York une plainte en cour fédérale, afin de faire confirmer la légalité du lock-out. Cette bagarre entre les joueurs et la ligue, qui s'était jusqu'à maintenant déroulée dans des tours de bureaux dans la grande région de New York ou à Toronto, vient donc de se déplacer devant les tribunaux.

Du sérieux ou du bluff?

Reste à voir si les deux parties vont rester sur leurs positions en allant jusqu'au bout devant les tribunaux, ou si ces récentes décisions ne sont que du bluff alors que le présent conflit de travail en arrive aux moments les plus cruciaux.

Le commissaire Gary Bettman a déjà clairement fait savoir qu'une saison de moins de 48 rencontres n'est pas dans ses plans, ce qui laisse croire qu'une nouvelle convention collective devrait être en place début janvier pour y arriver. Sinon, la possibilité d'une autre saison annulée serait de plus en plus réelle.

La fin de semaine s'est conclue sans qu'aucune discussion de nature sérieuse n'ait lieu entre les représentants du syndicat et les dirigeants de la Ligue nationale. Aucune autre rencontre n'est prévue pour le moment entre les deux groupes, qui n'ont pu constater le moindre progrès lors de la deuxième et plus récente séance de médiation, la semaine dernière au New Jersey.

Depuis le début de ce conflit de travail en septembre, la LNH a annulé plus de 500 rencontres du calendrier régulier, incluant la Classique hivernale et le match des Étoiles, qui devait être présenté cette saison à Columbus.

Tous les matchs qui étaient prévus jusqu'au 30 décembre ont été annulés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer