LNH: du progrès dans les pourparlers

Partager

(New York) Au moment où la saison 2012-2013 de la Ligue nationale de hockey (LNH) semble plus que jamais en danger, joueurs et propriétaires ont enfin choisi de se parler sérieusement. Réunies mardi à New York, les deux parties ont tenu une rencontre qui a commencé à 14h, et qui s'est conclue à minuit.

En résumé: toujours pas d'entente, mais du progrès, selon les participants.

«Peut-être notre meilleure journée, a résumé Steve Fehr, le numéro deux du syndicat des joueurs. Il reste encore du travail à faire, et nous allons continuer.»

Bill Daly, le numéro deux de la LNH, a ajouté ceci: «Tout le monde veut en venir à une entente.»

En tout, six propriétaires ont participé à cette réunion, et 18 joueurs les ont accompagnés, dans différentes salles d'un luxueux hôtel de Manhattan. Comme prévu, la rencontre s'est déroulée sans le commissaire Gary Bettman et sans Donald Fehr, le patron du syndicat des joueurs. Les deux leaders étaient bel et bien présents dans l'hôtel en question, mais ils étaient dans des pièces différentes.

Mardi soir, on chuchotait que du progrès avait été fait entre ces deux clans qui s'affrontent depuis le début du lock-out, déclenché à la mi-septembre. Les deux parties vont d'ailleurs poursuivre les discussions mercredi matin, dans le même hôtel de Manhattan.

Impossible de tirer de grandes conclusions de la réunion de mardi, mais une chose est sûre: l'ambiance semblait beaucoup moins morne que lors des rencontres précédentes entre les deux clans.

On raconte que la présence de Ronald Burkle, co-propriétaire des Penguins de Pittsburgh, aurait eu un effet positif sur les discussions, mardi à New York. Burkle est présenté comme un propriétaire du groupe des «modérés», un groupe qui pourrait permettre de sauver la saison.

Les six propriétaires de la LNH qui étaient présents à la rencontre sont Jeremy Jacobs des Bruins de Boston et Murray Edwards des Flames de Calgary, deux habitués depuis le début du lock-out, ainsi que Burkle, Mark Chipman des Jets de Winnipeg, Jeffery Vinik du Lightning de Tampa Bay, et Larry Tanenbaum des Maple Leafs de Toronto.

Du côté des joueurs, parmi les 18 membres du syndicat étaient présents Sidney Crosby et Jonathan Toews. Mike Cammalleri, Ryan Miller, Brad Richards et Martin St-Louis faisaient partie du groupe, qui incluait aussi des habitués des négociations comme Mathieu Darche, Manny Malhotra et Ron Hainsey.

Mario Lemieux, ancien joueur vedette et co-propriétaire des Penguins de Pittsburgh avec Ronald Burkle, était aussi présent dans l'hôtel new-yorkais. On a également repéré l'agent Pat Brisson, un intervenant respecté dans le milieu du hockey.

Les projecteurs sont maintenant tournés vers les gouverneurs du circuit, puisque la réunion annuelle de décembre pour les gouverneurs aura lieu mercredi matin, à Manhattan. Les propriétaires de la LNH y seront, dont Geoff Molson du Canadien.

Le commissaire Gary Bettman doit par ailleurs s'adresser aux médias lors d'un point de presse prévu à 13h. Peut-être aura-t-il de bonnes nouvelles à annoncer?

> François Gagnon: Les Penguins prennent le contrôle des négociations

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer