Rappelé d'urgence, Joel Hanley dépasse... Patrick Kane !

Le défenseur Joel Hanley a été rappelé d'urgence des... (PHOTO ERIC BOLTE, USA TODAY SPORTS)

Agrandir

Le défenseur Joel Hanley a été rappelé d'urgence des IceCaps de St. John au cours du week-end dernier.

PHOTO ERIC BOLTE, USA TODAY SPORTS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
BROSSARD

En date de vendredi matin, qui occupait le premier rang de la Ligue nationale de hockey pour la moyenne de points par match, indépendamment du nombre de rencontres jouées?

Indice : il s'agit d'un défenseur du Canadien de Montréal, mais ce n'est ni P.K. Subban ni Andrei Markov. C'est plutôt un joueur rappelé par mesure d'urgence au cours du week-end dernier.

En obtenant deux mentions d'aide dans un deuxième match consécutif jeudi soir à Detroit, Joel Hanley a doublé Patrick Kane, avec une moyenne de 1,33 point par rencontre.

Mais avant de croire que le Tricolore a mis la main sur une deuxième version de Bobby Orr, rappelons que Hanley ne compte que trois matchs à son palmarès dans la LNH. Et le principal intéressé est le premier à le rappeler.

« Des amis m'ont envoyé un gazouillis mentionnant que j'avais dépassé Kane, et ça m'a fait pas mal rigoler! », a lancé Hanley, qui admet être encore impressionné d'avoir la chance de jouer contre des vedettes de la trempe de Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg, comme ce fut le cas jeudi.

Hanley a jusqu'à maintenant fait belle impression face aux Flames de Calgary, aux Ducks d'Anaheim et aux Red Wings. Et ce, malgré le fait qu'il se soit trouvé sur la glace lors de deux buts rapides de l'adversaire jeudi soir.

« Nous avons tous connu une deuxième période difficile, mais surtout moi, alors que j'étais sur la patinoire pour deux buts en 12 secondes. J'ai alors réalisé que j'étais bel et bien dans la LNH! Il aurait été facile de me décourager, mais j'ai essayé de rester positif. C'est de l'apprentissage pour moi, et j'essaie de m'améliorer et d'aider l'équipe à gagner. »

Michel Therrien, qui l'avait à peine regardé lors du dernier camp, aime bien ce qu'il voit jusqu'à maintenant.

« Il est très intelligent dans son jeu, il est très calme avec la rondelle, il fait de bonnes passes, ne s'en débarrasse pas pour rien, met la rondelle au filet. Il fait beaucoup de bonnes choses pour un jeune joueur qui commence dans la Ligue nationale », a noté Therrien.

McCarron au centre

Dans un tout autre ordre d'idées, Therrien semble avoir décidé une fois pour toutes que Michael McCarron jouera au centre. Jeudi soir, McCarron a passé une période à l'aile et l'expérience s'est avérée peu concluante de l'avis de l'entraîneur et du joueur.

« C'est un joueur qui doit être en mouvement, et nous avons clairement vu qu'à l'aile, il se sentait moins impliqué, que ce soit en échec avant ou dans d'autres aspects de son jeu, a analysé Therrien. Ça ne veut pas dire qu'il ne sera pas employé à l'aile un jour. Mais pour sa confiance en ce moment, nous sentons qu'il est beaucoup plus à l'aise au centre. »

« On ne semblait pas connecter en première période. Peut-être que c'était parce que j'étais trop nerveux de jouer devant 40 ou 50 membres de ma famille et amis, a déclaré McCarron. Je suis très à l'aise au centre, probablement plus qu'à l'aile. »

À l'issue d'une séance d'entraînement facultative vendredi, Therrien a par ailleurs confirmé que Mike Condon gardera les buts samedi et que Mike Brown sera à son poste après s'être blessé jeudi. Il se pourrait aussi que Sven Andrighetto soit de retour après une absence de trois matchs, tandis que Lucas Lessio, blessé au bas du corps, sera inactif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer