L'Océanic remporte le championnat de la saison régulière

Samuel Morin... (PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Samuel Morin

PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La troisième période n'était pas encore commencée à Rimouski, que les joueurs de l'Océanic et leurs partisans pouvaient déjà célébrer la conquête du championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Pendant qu'il croisait le fer avec les Remparts de Québec, l'Océanic s'est assuré du premier rang du classement général à la suite de la défaite des Wildcats de Moncton, 7-6 samedi après-midi aux mains des Islanders de Charlottetown. Alors que le score était de 5-5 en troisième période, Daniel Sprong et Quinn O'Brien ont tour à tour marqué dans un intervalle de 69 secondes pour mettre fin à la séquence de sept victoires des Wildcats. Les Islanders ont marqué trois buts en avantage numérique et le gardien Daryl MacCallum a repoussé 35 rondelles dans le gain.

Même si une victoire n'était plus nécessaire, l'Océanic a tout de même battu les Remparts pour une deuxième fois en moins de 24 heures, 5-4. Michaël Joly a été la grande vedette de ce triomphe, avec une performance de trois buts et une aide, dont deux buts en un peu moins de deux minutes tôt en troisième période.

Ainsi, l'Océanic disputera la première ronde éliminatoire face aux Tigres de Victoriaville, tandis que les Wildcats de Moncton se mesureront aux Saguenéens de Chicoutimi.

Malgré cet autre revers, les Remparts terminent au quatrième rang du classement général puisque les Olympiques de Gatineau ont surpris les Cataractes, l'emportant 4-1 à Shawinigan. Les Olympiques ont marqué trois buts en deuxième période et ont limité les locaux à seulement 15 tirs. Valentin Zykov a marqué deux des quatre buts des vainqueurs. Une victoire des Cataractes leur aurait permis de rejoindre les Remparts avec 83 points, et de les doubler au quatrième échelon en vertu d'un plus grand nombre de victoires, excluant celles obtenues en fusillade.

En Abitibi, les Foreurs de Val-d'Or ont profité d'une performance de deux buts et une aide de Nicolas Aubé-Kubel pour l'emporter 4-2 face à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Pour la formation de la région montréalaise, ce match n'avait aucune importance puisqu'elle ne pouvait bouger du troisième rang du classement général. Et à l'autre bout de la 117, les Huskies de Rouyn-Noranda ont marqué quatre buts sans riposte en troisième période et ils ont battu le Phoenix de Sherbrooke. Julien Pelletier a obtenu quatre passes pour les Huskies.

Les résultats de ces deux matchs font en sorte que les Foreurs et les Huskies croiseront le fer lors du premier tour éliminatoire. Il s'agira d'une troisième confrontation en séries entre les deux équipes, et les Foreurs seront à la recherche d'un premier triomphe après avoir perdu en 2008 en quatre matchs, et en 2010, en six rencontres.

De son côté, le Phoenix se mesurera aux Islanders de Charlottetown.

Une autre série mettra aux prises le Drakkar de Baie-Comeau et les Sea Dogs de Saint-Jean.

Toutefois, six équipes, dont l'Armada, les Remparts et les Cataractes, connaîtront leur sort seulement dimanche, après le match entre les Wildcats et les Mooseheads de Halifax. Si les Mooseheads l'emportent ou perdent en prolongation, ils se hisseront en 12e position, devant les Screaming Eagles du Cap-Breton et les Olympiques. Toutefois, les Mooseheads pourraient terminer 13e ou 14e s'ils perdent en temps réglementaire. Les Screaming Eagles peuvent se classer 12e ou 13e, tandis que les Olympiques pourraient aboutir au 13e ou au 14e rang. Ces trois équipes totalisent 68 points après les rencontres de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer