Les Oil Kings remportent la Coupe Memorial

Les Oil Kings d'Edmonton ont remporté la Coupe Memorial en défaisant le Storm... (Photo Dave Chidley, PC)

Agrandir

Photo Dave Chidley, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
London

Les Oil Kings d'Edmonton ont remporté la Coupe Memorial en défaisant le Storm de Guelph 6-3 en finale, dimanche.

Henrik Samuelsson a sonné la charge pour les Oil Kings avec deux buts et trois aides. Edgars Kulda a mérité le titre de joueur par excellence du tournoi, lui qui a amassé quatre buts et trois aides en cinq rencontres.

«J'ai été chanceux, a commenté Kulda. Je ne sais pas comme j'ai fait honnêtement. C'est une belle surprise. Je suis content de mettre la main sur ce trophée aussi.»

Cody Corbett, Tyler Robertson, Kulda et Mitch Moroz ont aussi touché la cible pour les champions de la Ligue de l'Ouest. Le gardien Tristan Jarry a repoussé 32 rondelles dans la victoire.

Zack Mitchell, Robby Fabbri et Stephen Pierof ont donné la réplique pour le Storm, qui a subi sa seule défaite du tournoi. Justin Nichols a effectué 39 arrêts dans une cause perdante.

Il s'agissait de la deuxième participation au tournoi de la Coupe Memorial en trois ans pour les Oil Kings, qui s'étaient inclinés lors du match de bris d'égalité face aux Cataractes de Shawinigan en 2012.

Le parcours des Oil Kings a été un marathon à plusieurs égards. Deux semaines avant de remporter le prestigieux trophée, ils ont bousillé une avance de trois buts lors du sixième affrontement de la finale de la Ligue de l'Ouest, devant leurs partisans.

Les Oil Kings ont alors dû se rendre à Portland le jour suivant pour l'emporter en sept rencontres.

Leur victoire en troisième prolongation face aux Foreurs de Val-d'Or, vendredi, est survenue après 102 minutes et 42 secondes de jeu, le match le plus long dans l'histoire du tournoi. Ils ont aussi encaissé une défaite en deuxième prolongation contre les Foreurs lors de la ronde préliminaire, ce qui fait en sorte que les Oil Kings ont joué l'équivalent de deux matchs de plus que les autres équipes au cours du tournoi.

«Nous avons pris le chemin le plus long, mais ça démontre comment nous étions prêts à nous sacrifier l'un pour l'autre», a dit l'assistant-capitaine Curtis Lazar.

Il s'agit d'un couronnement à une saison émotive pour les Oil Kings, qui ont perdu leur coéquipier Kristian Pelss. Le Letton de 20 ans est décédé l'année dernière après avoir plongé dans une rivière à Riga.

Les Oil Kings portaient un écusson où il était inscrit «Play for Pelss» (Jouons pour Pelss) à l'intérieur de leur chandails et arboraient également un collant avec ses initiales, son numéro et un drapeau letton sur leurs casques.

«Tout le monde est au courant de ce qui s'est produit avec Pelss, a dit Henrik Samuelsson. C'était un bon ami. Je sais qu'il nous regardait aujourd'hui et il a eu un rôle à jouer dans cette victoire.»

Le Storm avait pris la route la plus efficace pour atteindre la finale et les joueurs étaient plus reposés que ceux des Oil Kings. Ils ont dominé leurs adversaires 18-7 au chapitre des buts marqués pour remporter leurs trois matchs au cours de la ronde préliminaire et ainsi obtenir un laissez-passer pour la finale.

Les Oil Kings ont maintenu une fiche de 1-2 lors de la ronde préliminaire, et ils s'étaient inclinés 5-2 face au Storm à leur premier match du tournoi.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer