Le Canada élimine les États-Unis

Matt Duchene (au centre) a marqué deux buts... (Photo Nathan Denette, PC)

Agrandir

Matt Duchene (au centre) a marqué deux buts dans la victoire du Canada.

Photo Nathan Denette, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne
Toronto

Matt Duchene a marqué deux buts et Carey Price a repoussé 33 rondelles alors que les Canadiens ont signé une concluante victoire de 4-2 face aux États-Unis au Air Canada Centre, mardi.

Cette victoire a permis au Canada de s'assurer d'une place en demi-finale en plus de mettre fin aux espoirs des États-Unis d'accéder à la ronde éliminatoire. Corey Perry et Patrice Bergeron ont aussi touché la cible pour le Canada.

«Il y a eu des moments ce soir où je pensais que nous étions loin d'être aussi bons que ce qu'on est en mesure d'être», a déclaré l'entraîneur Mike Babcock.

«Ce n'était probablement pas notre meilleur match, a ajouté John Tavares, qui a préparé un but. Nous avons joué un assez bon match, mais il y a encore des phases de jeu où l'on peut s'améliorer et rendre la tâche plus difficile à nos adversaires.»

Ryan McDonagh et T.J. Oshie ont inscrit les buts des Américains tandis que Jonathan Quick a donné quatre buts sur 34 tirs.

L'Europe a elle aussi obtenu son billet pour la ronde éliminatoire, qui s'amorce samedi.

Le mélange d'habiletés, de rapidité et de profondeur du Canada a fait la différence au cours de ce match, et les États-Unis n'ont pu maintenir le rythme.

Huit joueurs différents ont marqué pour les Canadiens en deux matchs et tous - sauf trois - ont enregistré au moins un point. Pas moins de 10 joueurs ont noirci la feuille de pointage, mardi.

Les Américains n'ont inscrit que deux buts en autant de matchs pour subir l'élimination. Même le gagnant du trophée Hart, Patrick Kane, n'a pas su trouver le fond du filet. La formation américaine était bâtie selon la taille et le jeu physique pour avoir le dessus sur le Canada, mais le pari des dirigeants n'a visiblement pas porté fruit.

Une courte avance

Le Canada s'attendait à ce que les États-Unis amorcent le match de manière désespérée, et ce fut le cas.

Les Canadiens ont accordé le premier but lorsque McDonagh a envoyé un retour de lancer derrière Price avec un peu plus de quatre minutes d'écoulées au premier tiers.

Le déficit a cependant été comblé assez rapidement.

Le Canada a répliqué moins de deux minutes après le filet de McDonagh par l'entremise de Duchene et a ensuite pris les devants 14 secondes plus tard grâce au but de Perry.

Les Canadiens ont ajouté à leur avance six minutes après sur le deuxième but de Duchene. Ce dernier a profité d'un dégagement raté de Max Pacioretty le long de la rampe pour récupérer la rondelle et déjouer Quick entre les jambières.

«Je crois que nous avons offert une très bonne réplique», a dit Babcock.

John Tortorella, visiblement frustré, a jeté un regard vers le gardien réserviste Ben Bishop, mais a finalement décidé de faire confiance à Quick après avoir consulté ses adjoints John Hynes et Mike Sullivan.

Bergeron a fait bouger les cordages en milieu de deuxième période avec son deuxième du tournoi. John Tavares a réalisé le jeu important en déjouant Matt Niskanen avant d'envoyer la rondelle au filet. Le disque a dévié sur Bergeron et sur le patin de McDonagh pour ensuite franchir la ligne rouge et procurer une avance de 4-1 aux siens.

Oshie a réduit l'écart à deux buts dans les dernières minutes de la troisième, mais ce fut trop peu trop tard pour les Américains.

Le jeu robuste auquel on avait assisté lors des deux matchs préparatoires entre les deux équipes n'a pas prévalu cette fois. Logan Couture a été frappé par-derrière par Pacioretty en troisième période et s'est fait ramener à l'ordre par son futur coéquipier Shea Weber. Couture est retourné au vestiaire, mais est demeuré dans le match.

Le Canada complétera la ronde préliminaire contre les Européens, mercredi.

_______________________________________________

Ils ont dit

«Au début de la première période, les Américains avaient un peu plus d'élan que nous, mais à partir du moment où l'on a pris notre rythme, on ne leur a pas cédé. Notre poursuite de rondelle était impeccable, et ç'a rendu ça frustrant pour eux. La poursuite de rondelle est la plus grande qualité de cette équipe.» - Carey Price

«Je ne dirais pas que ç'a été plus facile. Ils ont eu de très bonnes présences en troisième même si elles ont peut-être été le résultat d'erreurs qu'on a faites. On a joué un bon match, mais c'est d'être allé chercher les trois buts de suite qui nous a vraiment aidés.» - Patrice Bergeron

«Oui, c'est plus que de perdre un simple match. Quand tu représentes ton pays, il y a beaucoup de fierté. C'est vraiment frustrant de perdre deux matchs et d'être éliminé.» - Max Pacioretty

«Les entraîneurs continuent de mettre l'accent sur les détails: sortir la rondelle de la zone, bloquer des lancers, remporter nos mises en jeu. Ce sont toutes des choses qui, mises ensemble, nous font gagner des matchs.» - Joe Thornton

«Je suis assis ici ce soir à la maison avec mon chien. Il me semble que je devrais être en train de faire quelque chose d'important, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.» - Un tweet de Phil Kessel, un marqueur que l'équipe des États-Unis a choisi d'ignorer pour la Coupe du monde

«C'est décevant et frustrant. C'est toutes sortes d'émotions. On a laissé tomber des gens. Ça s'est passé sous ma supervision et je me sens responsable.» - L'entraîneur-chef américain John Tortorella

«C'est un sentiment terrible en ce moment. J'aurais aimé contribuer davantage afin d'aider l'équipe à gagner. J'espère que j'obtiendrai une autre chance dans le futur de représenter mon pays, mais on ne sait pas ce qui arrivera avec les évènements internationaux.» - Max Pacioretty

«Shea [Weber] m'a appelé Corey pendant tout le match.» - Carey Price, que l'annonceur maison a appelé Corey durant la présentation des joueurs

- Propos recueillis par Marc Antoine Godin

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer