Source ID:568cfc376b3a3a75871337bd1345079b; App Source:StoryBuilder

Sénateurs: Eugene Melnyk parle de «reconstruction»

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk.... (Photo Adrian Wyld, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk.

Photo Adrian Wyld, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, a brisé son silence et a présenté sa vision de l'avenir de la concession, lundi soir, dans une vidéo publiée sur le compte Twitter du club.

La reconstruction est officiellement amorcée.

Dans une vidéo produite par l'équipe, où Melnyk est assis revêtu d'un chandail des Sénateurs et en train de répondre aux questions du défenseur Mark Borowiecki au sujet de la saison à venir, le propriétaire a utilisé le mot «reconstruction». Il a également parlé du nombre de jeunes joueurs talentueux ainsi que des choix au repêchage de l'organisation et de l'importance d'aller de l'avant.

«C'est un genre de cliché, mais nous le prenons au sérieux, a déclaré Melnyk, questionné à propos de la direction que prendra l'équipe en 2018-19. Je pense que nous devons avoir 10 nouveaux joueurs, que ce soit des recrues ou ceux qui ont disputé peut-être moins de 10 matchs l'année dernière. L'année prochaine, ce sera 15, peut-être 16. C'est un chiffre qui devrait correspondre à une reconstruction.»

Les Sénateurs ont terminé à l'avant-dernier rang dans la LNH la saison dernière après avoir pris part au septième match de la finale de l'Association de l'Est en 2017. Au cours de la dernière saison difficile, ils ont également connu plusieurs problèmes hors glace. 

Il y a eu de nombreuses spéculations au sujet de l'avenir du capitaine Erik Karlsson avec l'équipe, qui se sont intensifiées lorsque son épouse a déposé une ordonnance de protection contre la fiancée de l'ancien coéquipier Mike Hoffman pour des allégations de cyberintimidation. 

Melnyk n'a pas mentionné une seule fois le nom de son capitaine dans la vidéo, évoquant seulement le leadership comme quelque chose qui sera de la première importance pour les jeunes de l'organisation. 

En parallèle, le directeur général adjoint Randy Lee a démissionné cet été après avoir été accusé de harcèlement à Buffalo. 

La vidéo de lundi constituait la première déclaration publique de Melnyk depuis des mois. 

Melnyk a lui-même été l'objet de vives critiques en décembre après avoir déclaré que l'équipe pourrait déménager si les assistances ne s'amélioraient pas, mais il a écarté cette éventualité dans la vidéo. 

«Certaines personnes parlaient en ville: "Oh, il pourrait déménager l'équipe". Laissez-moi tout d'abord vous dire, je vais rester ici longtemps, longtemps. Je n'ai pas l'intention d'aller nulle part ailleurs. Non, l'équipe ne va nulle part. Oubliez tout ça.» 

Melnyk a avoué qu'il comprend le scepticisme des amateurs quant au fait que l'équipe redevienne compétitive rapidement. 

«En ce moment, nous sommes en queue de peloton et les gens disent que nous ne ferons rien de bon mais je ne le crois pas. Nous pouvons accomplir plus que beaucoup de gens croient.» 

Melnyk a également publié une lettre ouverte dans les journaux de la région d'Ottawa, mardi. 

«Nous devons être prêts à nous relever après avoir trébuché, a-t-il écrit. Plus que jamais, nous devons nous efforcer de gagner le coeur de nos amateurs, de nos citoyens et de notre nation. Nous savons que cette reconstruction fait de nous des négligés. Et nous aimons ce rôle.» 

Les Sénateurs ont réclamé l'attaquant Brady Tkachuk au quatrième rang du repêchage de la LNH en juin, estimant qu'il pouvait constituer un élément principal de la reconstruction. Les Sénateurs espèrent également voir le défenseur Thomas Chabot franchir une autre étape dans son développement, alors que les espoirs Alex Formenton et Logan Brown figurent sur l'écran. 

Melnyk affirme que son club a engrangé des choix au repêchage dans le cadre de cette phase de reconstruction, mais n'a pas mentionné le fait que son équipe n'a pas de choix de première ronde en 2019. Les Sénateurs ont cédé ce choix à l'Avalanche du Colorado dans l'échange de Matt Duchene en novembre 2017.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer