Les vieux trentenaires du Canadien

Âgés de 30 ans, Jeff Petry (à droite)... (Photo Julio Cortez, AP)

Agrandir

Âgés de 30 ans, Jeff Petry (à droite) et Jordie Benn étaient les doyens de la formation du Canadien qui a affronté les Devils du New Jersey, mardi soir.

Photo Julio Cortez, AP

(Sunrise, Floride) Hier, le Canadien a mis sur la glace une équipe très jeune. Plusieurs vétérans comme Carey Price, Shea Weber et Max Pacioretty sont blessés, ce sont donc Jeff Petry et Jordie Benn qui étaient les doyens du vestiaire à 30 ans.

Au total, l'âge moyen de l'équipe qui a affronté les Devils était sous les 26 ans, ce qui fait du Canadien l'une des plus jeunes équipes du circuit. Dans un tel contexte, un joueur comme Petry, pour ne nommer que lui, se retrouve avec un tout nouveau rôle.

«On a des joueurs plus jeunes, Benn, Karl Alzner et moi, on doit les aider. Quand j'étais dans leur situation, des joueurs plus expérimentés m'ont aidé. Mon rôle est de faire la même chose et de les aider.»

Petry était jumelé hier au nouveau venu Mike Reilly, Karl Alzner avec Noah Juulsen et Jordie Benn avec Rinat Valiev. Bref, un jeune et un plus âgé sur chacun des duos.

«Tu ne veux pas trop changer, mais jouer avec un plus jeune, tu dois communiquer. Tu dois aussi lui parler à l'extérieur de la glace pour corriger certaines choses. Mais sans parler d'âge, c'est aussi un nouveau partenaire, on doit s'habituer l'un à l'autre.»

«On a une bonne attitude dans notre jeune groupe, a dit Claude Julien. Ils veulent vraiment apprendre, ils en font un peu plus, de la vidéo, ils posent beaucoup de questions. Je peux dire que tout le monde travaille fort pour s'améliorer. On veut être meilleurs d'ici la fin de l'année, et quand tout le monde a la bonne attitude, c'est plus facile à faire.»

Un autre qui prend sa place dans le vestiaire par son expérience, c'est Antti Niemi. Après avoir raté un match en raison d'une blessure au bas du corps, il était de retour ce matin à l'entraînement. Claude Julien ne sait pas s'il sera à son poste demain contre les Panthers, l'une des équipes contre lesquelles il a mal paru plus tôt cette saison.

Charles Hudon devrait également sauter son tour. Il s'est entraîné avec ses coéquipiers, mais ne semble pas suffisamment remis de sa blessure à une main.

Paul Byron et Brendan Gallagher ont pour leur part pris une journée de repos pour subir quelques traitements. Pour l'instant, Claude Julien s'attend à ce qu'ils soient à leur poste demain contre les Panthers. 

À l'entraînement à Sunrise, l'entraîneur a encore insisté beaucoup sur les récupérations de rondelles, sur la circulation devant le filet et les montées en zone adverse. Des ingrédients pour améliorer une équipe réputée rapide mais qui a connu sa part d'ennuis cette saison.

«La vitesse est là, mais pas suffisamment exploitée. Là où on est, ce n'est pas assez. On travaille ça, il y a souvent des 3 contre 2 à l'entraînement, on veut utiliser notre vitesse en entrée de zone. Pour l'attaque, on s'est amélioré comme équipe quand on regarde les vidéos ou les statistiques. Mais je veux une équipe qui ajoute sans retirer d'autre chose, on travaille à ajouter des aspects à notre jeu pour améliorer l'aspect offensif.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer