• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Jets atteignent tranquillement le sommet dans l'Ouest 

Les Jets atteignent tranquillement le sommet dans l'Ouest

Les Jets ont perdu leurs deux premiers matchs... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Les Jets ont perdu leurs deux premiers matchs de la saison mais depuis, leur seule autre séquence de deux revers de suite a donné deux points, les défaites étant subies en prolongation, à la fin octobre.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Judy Owen
La Presse Canadienne
Winnipeg

Les Jets de Winnipeg passent un peu inaperçus, mais Mark Scheifele ne va pas s'en faire avec ça.

Les manchettes sont davantage consacrées aux succès des Leafs ou aux déboires des Oilers. Pendant ce temps, les Jets ont cheminé jusqu'au premier rang de l'Ouest, forts d'un dossier de 17-6-4 à la suite d'une victoire de 5-0 contre les Sénateurs d'Ottawa, dimanche soir.

«Ce qui importe c'est de gagner ou d'arracher un point, a dit Scheifele. Être ignorés ou louangés, ça ne nous dérange pas. Nous allons continuer de mener nos affaires à notre façon.»

L'Ontarien de 24 ans a fourni sept points à ses trois derniers matchs, où les Jets ont accumulé cinq points. Scheifele mène Winnipeg avec 14 buts et 34 points.

Leur victoire contre les Sénateurs a permis aux Jets de signer un sixième gain de suite à domicile. Pendant cette séquence, ils ont récolté une moyenne de cinq buts par match. Ils revendiquent un dossier de 10-2-1 au Bell MTS Place cette saison.

Les Jets ont perdu leurs deux premiers matchs de la saison (7-2 et 6-3) mais depuis, leur seule autre séquence de deux revers de suite a donné deux points, les défaites étant subies en prolongation, à la fin octobre.

Connor Hellebuyck compte déjà 15 victoires, et sa moyenne de 2,31 le classe au neuvième rang de la ligue à ce chapitre.

Mathieu Perreault rend dynamique le premier trio avec sept buts et 14 points. Revenu le 16 novembre après avoir raté 12 matches à cause d'une blessure au genou, il excelle en compagnie de Matt Hendricks et Joel Armia.

«Nous amassons une bonne part de buts et ça enlève beaucoup de pression à nos meilleurs joueurs, a résumé le Québécois de 29 ans. Mais nos meilleurs éléments sont aussi très productifs. Et quand un peu tout le monde contribue un soir ou un autre, ça vous fait gagner plus souvent qu'autrement.»

Les joueurs sont quand même conscients qu'il ne faut pas trop s'emporter.

«Nous sommes confiants, mais nous ne perdons pas trop de temps à nous féliciter, a dit Bryan Little. C'est bien plaisant en ce moment, mais nous savons qu'il y a encore beaucoup de hockey à jouer.»

Après le match de dimanche, les Jets vont amorcer un séjour à l'étranger qui les mènera à Detroit, Sunrise et Tampa, de mardi à samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer