• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Alzner et Schlemko ont laissé bonne impression à Julien 

Alzner et Schlemko ont laissé bonne impression à Julien

Karl Alzner a bloqué quatre tirs, récolté trois... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Karl Alzner a bloqué quatre tirs, récolté trois tirs aux buts et distribué trois mises en échec contre les Sénateurs d'Ottawa, mercredi soir.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Un vieux cliché dit qu'on ne touche pas à une formation gagnante. Ce dicton ne tiendra pas la route lorsque Shea Weber fera son retour dans l'alignement du Canadien de Montréal. Sauf que Claude Julien n'aura pas une décision facile à prendre lorsque viendra le temps de retrancher un membre de sa brigade défensive.

Lors de ses deux sorties précédentes, Carey Price avait été appelé à repousser 36 et 37 tirs et il avait été la grande vedette de gains de 3-0 et de 3-1 contre les Sabres de Buffalo et les Blue Jackets de Columbus, respectivement.

Dans la victoire de 2-1 du Tricolore contre les Sénateurs d'Ottawa mercredi soir, les six défenseurs de l'équipe ont protégé avec aplomb sa forteresse. Le gardien a fait face à 28 rondelles chemin faisant vers un troisième triomphe consécutif, une première pour lui cette saison.

Ses coéquipiers ont travaillé en commun pour bloquer 27 tirs des rivaux. Jakub Jerabek et Karl Alzner ont donné le ton à ce chapitre avec quatre tirs bloqués chacun.

En un peu plus de 21 minutes d'utilisation, Alzner a aussi récolté trois tirs aux buts et distribué trois mises en échec. Son travail lui a valu la troisième étoile, un honneur qu'il n'attendait pas.

«Je dirais que j'ai joué deux ou trois matchs corrects cette année, mais je suis probablement mon critique le plus sévère, a déclaré Alzner.

«J'ai fait des choses cette saison où j'aurais aimé être meilleur. Je pourrais présenter mes meilleures statistiques, je n'ai jamais le sentiment que je joue si bien parce que je vois toujours de petites erreurs. Mais mon jeu s'améliore. Je joue avec beaucoup plus d'assurance, et c'était la raison pour laquelle les choses n'allaient pas aussi bien en début d'année.»

Après le match, Claude Julien a fait allusion à cette hausse de confiance dans le jeu d'Alzner.

«Il devient de plus en plus fiable. Il a connu un départ difficile, on l'a dit souvent, et son adaptation à un différent style de jeu n'a pas été facile. On voit qu'il commence à se sentir plus à l'aise, et il devient un joueur qui peut nous en donner encore plus avec cette stabilité et cette confiance qu'il commence à avoir en lui-même.»

Julien a aussi eu de bons mots à l'endroit de David Schlemko, dont le premier match était fort attendu après une blessure à une main dès le premier jour du camp d'entraînement qui tardait à guérir.

«J'ai trouvé qu'il a joué un bon match. C'est un gars avec une bonne tête de hockey, qui fait de bons jeux. Ses tirs de la ligne bleue trouvent le filet. Tu vois que c'est un joueur intelligent qui prend de bonnes décisions», a observé Julien.

Avec trois victoires d'affilée, l'entraîneur-chef du Tricolore pense que ses joueurs peuvent acquérir encore plus de confiance en eux.

«Je vois notre équipe jouer de meilleurs matchs sur le plan technique, et ça nous aide beaucoup. C'est vrai que nous avons eu droit à d'excellentes performances dans les filets, mais il faut aussi donner crédit aux défenseurs. Ils sont nettement meilleurs défensivement et nous commençons à sortir la rondelle de notre territoire un peu mieux. Et nous obtenons aussi un engagement de la part de nos attaquants.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer