«On est prêts pour le match», assure Charles Hudon

« Je ne sens pas de pression. Tu veux... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

« Je ne sens pas de pression. Tu veux marquer des buts, c'est sûr, mais si tu travailles fort et tu as des chances, ça va finir par arriver », a révélé Charles Hudon, qui est à la recherche de son premier but.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu importe la manière d'analyser le jeu du Canadien, leurs problèmes se résument surtout en une statistique : 4,4 %. Dix-sept buts inscrits sur 384 tirs cette saison.

Ce qui veut dire, à l'inverse, que les gardiens adverses ont une efficacité de ,956 contre le Canadien. Ce n'est pas seulement une impression : presque tous les gardiens ont l'air de Ken Dryden face au Canadien cette saison.

Le moment est parfait samedi soir face aux Rangers, une équipe avec une fiche de 3-6-2 qui en arrache aussi cette saison. Et qui enverra dans la mêlée son auxiliaire Ondrej Pavelec.

« Dans ce vestiaire, on pense à nous-mêmes, a dit Michael McCarron. On veut rebondir après le dernier match. On veut rester unis. On a dicté le rythme longtemps contre les Kings, on a manqué de chance sur les rebonds. C'est le hockey. Ça va arriver. On reste unis et les choses vont changer. »

Parlant de McCarron, il devrait être jumelé à Torrey Mitchell et Alex Galchenyuk. Impossible de le savoir avec certitude puisque le Canadien a tenu un entraînement facultatif avec 10 joueurs et les deux gardiens, ce matin.

On sait toutefois que Nikita Scherbak ne sera pas en uniforme en raison d'une blessure au bas du corps. Il rencontrera les médecins en soirée. On sait aussi de Jacob De la Rose a fait des heures supplémentaires à l'entraînement, ce qui laisse croire qu'il sera laissé de côté.

« C'est dur pour Scherbak, a ajouté McCarron. Il veut jouer. Il a essayé de revenir au jeu et il n'était pas capable. Je me sens mal pour lui et j'espère qu'il va être rapidement de retour. »

Des buts

Au hockey, la manière de marquer des buts n'est pas un secret : il faut placer des joueurs devant le gardien adverse. Les Canadiens ont à s'améliorer dans cette facette à 5 contre 5, mais aussi en avantage numérique. Leur efficacité de 12,2 % est l'une des pires de la ligue.

« On a des joueurs comme Brendan Gallagher et Andrew Shaw, ils essaient de rentrer un peu plus dans le chaos devant le filet, a analysé Drouin, l'une des pierres d'assise de l'avantage numérique. Ces gars-là marquent 20 buts, il y en a plusieurs inscrits à partir du devant du filet. Cette année, presque tous les buts viennent du demi-cercle devant le filet. »

Claude Julien a souvent parlé de confiance depuis le début de la saison. La rencontre d'équipe de vendredi avait donc pour objectif de remonter le moral des troupes. Parole de Charles Hudon, ç'a fonctionné.

« On a eu une bonne rencontre en équipe. Ça fait du bien pour ramener les troupes à l'ordre. Ce sont de bonnes choses pour arriver au positif, pour gagner en confiance. Depuis hier, on a fait des choses pour être en confiance. On se sent bien, on est prêts pour le match. »

Reste que le Québécois est toujours à la recherche de son premier but cette saison. Commence-t-il à sentir de la pression ?

« Je ne sens pas de pression. Tu veux marquer des buts, c'est sûr, mais si tu travailles fort et tu as des chances, ça va finir par arriver. »




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer