• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Face aux difficultés, les Capitals en quête de leur identité 

Face aux difficultés, les Capitals en quête de leur identité

«Il faut arrêter de parler de ce qui... (PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

«Il faut arrêter de parler de ce qui s'est produit l'année dernière et à quel point nous étions bons. C'est terminé», a affirmé Ovechkin.

PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Après un été au cours duquel cinq joueurs clés ont quitté l'équipe, les Capitals de Washington sont toujours à la recherche de leur identité.

Après avoir remporté le trophée des Présidents lors des deux dernières années, les Capitals montrent un dossier de 4-5-1 et ils ont perdu quatre de leurs cinq dernières parties.

Le dernier revers est survenu jeudi, alors que les Canucks de Vancouver ont facilement pris les devants 3-0 après 20 minutes avant de triompher 6-2.

«Nous ne formons pas la même équipe, a avoué l'entraîneur-chef des Capitals, Barry Trotz, à la suite de cette défaite au Rogers Arena. Plusieurs joueurs manquent à l'appel alors ce groupe doit trouver ce qui va fonctionner. Nous pouvions nous sauver avec certaines choses lors des deux dernières années simplement en raison de notre formation.»

Cette formation a été aux prises avec des problèmes de masse salariale pendant la saison morte et les Capitals ont perdu les services des défenseurs Kevin Shattenkirk et Karl Alzner ainsi que l'attaquant Justin Williams lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

L'attaquant Marcus Johansson a été échangé aux Devils du New Jersey tandis que les Golden Knights de Vegas ont sélectionné l'arrière Nate Schmidt lors du repêchage d'expansion.

De plus, les Capitals doivent composer avec les blessures à long terme d'Andre Burakovsky (pouce) et Matt Niskanen (bas du corps) alors que le joueur de centre vedette Nicklas Backstrom a raté l'affrontement contre les Canucks en raison d'un virus.

Plusieurs joueurs talentueux sont donc hors de la formation partante et Trotz a dû faire confiance aux défenseurs recrues Madison Bowey et Christian Djoos ainsi qu'à Taylor Chorney à la ligne bleue. À l'avant, les recrues Jakub Vrana, Nathan Walker et Chandler Stephenson ont obtenu un rôle plus important.

Les Capitals peuvent tout de même compter sur les joueurs vedettes Alex Ovechkin, le capitaine, Evgeny Kutznetsov, John Carlson et le gardien Braden Holtby, mais l'époque des poussées rapides à l'attaque semble révolue.

«Il faut arrêter de parler de ce qui s'est produit l'année dernière et à quel point nous étions bons. C'est terminé, a affirmé Ovechkin, qui a marqué sept buts à ses deux premiers matchs, mais trois à ses huit derniers depuis. Il faut parler de cette année. Nous avons de nouveaux joueurs et une équipe différente.»

Après avoir terminé au deuxième et au troisième rang au chapitre des buts marqués lors des deux dernières saisons, les Capitals occupent actuellement le 20e échelon de la LNH.

L'unité de désavantage numérique connaît elle aussi des difficultés. Elle pointe en 29e position sur 31 équipes et elle a alloué au moins un but lors de sept des huit dernières parties des Capitals.

«Il faut simplement comprendre ce qu'il faut faire, a analysé Trotz. Si nous n'allons pas inscrire autant de buts qu'avant, il faut être plus disciplinés. Nous devons changer notre façon de voir les choses. Nous devons peut-être nous salir le nez un peu plus. Auparavant, nous possédions quatre très bons trios, mais maintenant, nous n'avons pas cette force de frappe.»

Les Capitals poursuivront leur voyage de trois parties à l'étranger en se mesurant aux Oilers d'Edmonton, samedi, avant de rendre visite aux Flames de Calgary, dimanche.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer