Le Canadien se montrera patient avec Martin Reway

Martin Reway se remet encore d'un grave virus qui... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Martin Reway se remet encore d'un grave virus qui a mené à des problèmes de nature cardiaque.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Martin Reway s'est entraîné avec Max Pacioretty, Jonathan Drouin, Shea Weber et compagnie au sein du premier groupe à sauter sur la glace au Complexe sportif Bell de Brossard, vendredi matin. Mais il ne fallait pas conclure qu'il sera en uniforme, samedi soir, contre les Sénateurs d'Ottawa car le temps n'est pas encore venu.

Interrogé sur les intentions de l'équipe avec le Tchèque de 22 ans, qui se remet encore d'un grave virus qui a mené à des problèmes de nature cardiaque, Claude Julien a brossé un tableau très clair de la situation.

«C'est un joueur qui a été malade l'an dernier, qui n'a pas joué pendant un an et on le voit encore pendant les entraînements. Pour son bien, pour le bien de tout le monde, on doit lui donner le temps de retrouver sa condition physique. Et quand elle n'est pas à point, ça peut être dangereux de l'insérer dans un match, a d'abord expliqué l'entraîneur-chef du Tricolore.

«Ça ne veut pas dire qu'il ne l'aura pas retrouvé d'ici une semaine, mais pour l'instant, on évalue sa situation au jour le jour, a ajouté Julien. Quand un joueur a manqué un an de hockey et qu'il a seulement commencé à s'entraîner il y a quatre ou cinq semaines, ce n'est pas beaucoup pour un gars qui a été malade pendant presque huit mois. Nous sommes très prudents avec lui et nous ne voulons pas aller trop rapidement parce que ça va lui faire plus de tort. Ça va lui nuire plus que ça va l'aider.»

Reway est conscient qu'il a encore du rattrapage à faire, et il se doutait que le processus serait fastidieux.

«J'ai hâte de jouer, mais l'équipe ne veut pas m'envoyer sur la glace et réaliser que je ne suis pas prêt. Nous sommes patients et je travaille fort lors des entraînements sur la patinoire et hors-glace. C'est un long processus. J'ai vu de l'amélioration depuis mon premier match lors du tournoi des recrues à Toronto (les 8 et 9 septembre). Je sais que je ne suis pas encore à 100%, mais je me sens un peu mieux chaque jour, j'en fais un peu plus chaque jour et je veux sauter sur la glace aussitôt que possible.»

Dans un autre ordre d'idées, Julien a indiqué que l'attaquant Andrew Shaw (cou) et le défenseur David Schlemko (main) se portaient mieux, et que Schlemko devrait être envoyé dans la mêlée avant la fin du calendrier préparatoire.

Julien a aussi fait savoir qu'Al Montoya devrait jouer pendant tout le match, samedi, contre les Sénateurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer