• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Premiers coups de patin au camp des Golden Knights de Vegas 

Premiers coups de patin au camp des Golden Knights de Vegas

William Karlsson et Vadim Shipachyov.... (Photo AP)

Agrandir

William Karlsson et Vadim Shipachyov.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les joueurs des Golden Knights de Vegas ont sauté sur la glace pour une première fois, vendredi matin.

Soixante joueurs ont été séparés en quatre groupes pour deux séances d'entraînement, incluant deux rencontres intra-équipe.

«Nous sommes un nouveau groupe. Ce n'est pas comme lorsque j'étais en Floride et que j'avais 19 joueurs de retour, a noté l'entraîneur-chef Gerard Gallant. Cette fois-ci, ce sont tous de nouveaux joueurs. Je ne peux même pas identifier tous mes joueurs. Je vais peut-être me tromper de nom quelques fois sur la glace et ils vont rire alors que nous apprenons à nous connaître.

«Je crois que tout le monde a travaillé fort aujourd'hui. Et personne ne s'est blessé.»

Les Golden Knights disputeront leur premier match préparatoire dimanche à Vancouver, ce qui laisse peu de temps à Gallant pour tenter des expériences avec la première équipe d'expansion dans la LNH depuis 2000. Il se fiera à des vétérans comme Marc-André Fleury et Deryk Engelland pour offrir du leadership et aider les joueurs à tisser des liens.

«Le leadership sera un aspect important au sein de cette équipe, a mentionné Gallant. J'aime compter sur des vétérans, des joueurs de caractère. Fleury a gagné trois fois la coupe Stanley et il est un bon leader, une bonne personne.»

Fleury a mentionné que la communication sera importante pour s'assurer de construire une fondation solide au sein de l'équipe.

«Tout est nouveau, mais c'est aussi agréable, a dit Fleury. Les gars dans le vestiaire, les entraîneurs, le centre d'entraînement - tout est génial. C'est à nous de connaître un bon camp et d'offrir un bon spectacle sur la glace pendant le calendrier préparatoire.»

Âgé de 32 ans, Fleury a mentionné que la seule chose difficile pour lui dans cette nouvelle aventure a été le déménagement. Après avoir disputé l'ensemble de sa carrière avec les Penguins de Pittsburgh, il a affirmé qu'il préférait arrêter des rondelles et non défaire ses boîtes.

«Changer de maison, tout réinstaller, c'est nouveau pour moi, a rappelé Fleury. Mais c'est un aspect mineur. Pour moi, la seule chose qui est importante, c'est ce qui se passe à l'aréna.»

De son côté, Engelland est de retour chez lui. Il habite à Las Vegas depuis 2003, quand il a porté les couleurs des défunts Wranglers de Las Vegas, dans l'ECHL. Le défenseur âgé de 35 ans est heureux de pouvoir jouer près de chez lui.

«C'est probablement encore plus agréable pour ma famille, a dit Engelland, qui a joué pour les Flames de Calgary lors des trois dernières saisons. Mon fils aîné est âgé de 5 ans. Il commence la maternelle et il est heureux de pouvoir garder ses mêmes amis. Et mon épouse n'a pas à changer d'emploi.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer