• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Joueurs de la LNH aux JO: René Fasel ne perd pas espoir 

Joueurs de la LNH aux JO: René Fasel ne perd pas espoir

Le président de la Fédération internationale de hockey... (Photo Mark Humphrey, archives AP)

Agrandir

Le président de la Fédération internationale de hockey (IIHF), René Fasel, et le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

Photo Mark Humphrey, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carol Schram
La Presse Canadienne
Paris

Le président de la Fédération internationale de hockey (IIHF), René Fasel, n'a pas abandonné l'espoir de voir les joueurs de la Ligue nationale de hockey participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud.

«Je suis une personne très positive, alors je n'abandonne jamais, a déclaré le Suisse au cours d'une conférence de presse, mardi, en marge du Championnat du monde de hockey. Il y a encore du temps pour peut-être convaincre (le commissaire de la LNH) Gary Bettman.»

Ce dernier a pourtant déclaré le mois dernier qu'il considérait ce dossier clos, puisque les négociations entre la ligue, l'Association des joueurs (AJLNH) et le Comité international olympique se trouvaient dans une impasse.

Fasel a fait les manchettes plus tôt cette semaine après avoir déclaré à un média allemand qu'il tentait toujours de ramener les joueurs de la LNH pour leurs sixièmes JO consécutifs.

«Quand j'ai dit que j'étais toujours en discussions avec la LNH, je pensais surtout à l'AJLNH, a précisé Fasel. Je dirais que je parle deux à trois fois par semaine avec Don Fehr. Nous tentons de trouver une façon de le convaincre de changer son opinion.»

Le président de l'IIHF est persuadé que la tenue des Jeux olympiques d'hiver de 2018 et 2022 en Asie - Pékin accueillera les Jeux dans cinq ans - se veut une occasion sans précédent pour la LNH de faire croître son produit dans cette partie du globe.

«Il n'y a pas de meilleure vitrine pour notre sport que les Jeux olympiques d'hiver: environ 3 milliards de personnes les regardent, a noté Fasel. C'est une occasion unique pour la LNH que d'y être. S'ils veulent être présents partout sur la planète, s'ils veulent faire la promotion de leur marque partout, c'est là qu'ils peuvent le faire.

«Je ne comprends vraiment pas, mais c'est comme ça. Si Gary décide de ne pas aller aux Olympiques, les partisans ne seront pas contents, pas plus que les joueurs.»

Fasel a également admis qu'il a commencé à réfléchir sur la tournure que prendrait le tournoi olympique de Pyeongchang sans les joueurs de la LNH.

«Nous avons déjà joué sans les joueurs de la LNH par le passé, nous pouvons le faire de nouveau, a-t-il dit. Nous aurons, peu importe, un excellent tournoi à Pyeongchang, avec ou sans la LNH. Ce serait tellement mieux d'y avoir les meilleurs joueurs par contre.»

Il croit toujours que les parties puissent s'entendre.

«Je dirais que le plus loin que nous puissions attendre, c'est à la fin juin ou début juillet. (...) Mais nous verrons: je n'abandonne jamais. Il n'est jamais trop tard.»

Les Jeux olympiques de Pyeongchang auront lieu du 9 au 25 février 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer