Les Ducks l'emportent en deuxième prolongation

Corey Perry a déjoué Cam Talbot pour couronner... (PHOTO Chris Carlson, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Corey Perry a déjoué Cam Talbot pour couronner la remontée des Ducks.

PHOTO Chris Carlson, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
ANAHEIM

Corey Perry a marqué à 6:57 de la deuxième période de prolongation et les Ducks d'Anaheim ont battu les Oilers d'Edmonton 4-3, vendredi soir.

Cette victoire a permis aux Ducks de prendre les devants 3-2 dans cette série de deuxième tour de l'Association Ouest. Les deux formations se retrouveront dimanche soir, à Edmonton.

Perry a accepté une passe de Ryan Getzlaf et il a patiemment conservé la rondelle sur la lame de son bâton avant de la glisser derrière Cam Talbot, qui s'était compromis en tentant de réaliser l'arrêt.

Avant d'en arriver là, les Oilers ont laissé filer une avance de trois buts dans les quatre dernières minutes de la troisième période. Le Honda Center se vidait petit à petit quand Getzlaf a finalement inscrit le premier but des Ducks. Cam Fowler a réduit l'écart à 3-2 seulement 35 secondes plus tard et Rickard Rakell a semé l'hystérie chez les partisans alors qu'il ne restait que 15 secondes à jouer au troisième vingt.

Ce troisième but des Ducks a cependant amené son lot de controverse. Pendant que Rakell décochait son tir, Ryan Kesler, à genoux sur la patinoire, a semblé retenir la jambière droite de Talbot. Les arbitres ont consulté la reprise vidéo et ils ont finalement alloué le but.

Leon Draisaitl, Connor McDavid et Drake Caggiula ont marqué les filets des Oilers. Talbot a réalisé 60 arrêts dans la défaite et le défenseur Adam Larsson a passé près de 45 minutes sur la glace lors de cette rencontre.

John Gibson a stoppé 35 rondelles devant la cage des Ducks, qui tiraient également de l'arrière 0-2 dans la série avant de signer trois gains consécutifs. Getzlaf a ajouté une mention d'assistance et il a même raté un tir de pénalité, en première période. Perry a ajouté deux aides tandis que Jakob Silfverberg s'est fait complice de deux réussites des siens.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer