• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Championnat du monde: l'Allemagne cause une surprise contre les États-Unis 

Championnat du monde: l'Allemagne cause une surprise contre les États-Unis

Matthias Plachta est bien heureux d'avoir vu de... (Photo Wolfgang Rattay, Reuters)

Agrandir

Matthias Plachta est bien heureux d'avoir vu de si près le but compté par son coéquipier Patrick Hager.

Photo Wolfgang Rattay, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
COLOGNE, Allemagne

Un but de Patrick Hager inscrit à 13 min 58 s de la troisième période a permis à la formation de l'Allemagne de signer une surprenante victoire de 2-1 contre les États-Unis dans l'un des quatre matchs au programme de la première journée du Championnat du monde de hockey.

Les Allemands l'ont emporté même si l'équipe américaine a bombardé Thomas Greiss de 43 tirs. À l'autre extrémité, Jimmy Howard a fait face à 27 rondelles.

Hager, un joueur des Sharks de Cologne dans la Ligue de hockey de l'Allemagne, a fait vibrer les cordages 32 secondes après le début d'une punition mineure à Danny DeKeyser.

Dennis Seidenberg, des Islanders de New York, et Philip Gogulla, un coéquipier de Hager à Cologne, ont obtenu les mentions d'aide.

Le filet décisif de Hager est également venu moins de trois minutes après le but égalisateur de Connor Murphy, des Coyotes de l'Arizona, sur des aides de Dylan Larkin et Brock Nelson.

Tobias Rieder, également des Coyotes, avait ouvert la marque à mi-chemin du premier vingt.

Plus tôt vendredi, l'attaquant des Blackhawks de Chicago Artemi Panarin a inscrit le but victorieux en tirs de barrage et la Russie a arraché un court gain de 2-1 à la Suède.

Le match s'est conclu 1-1 à l'issue de la période supplémentaire, provoquant la tenue de tirs de barrage. La Suède, détentrice de neuf titres mondiaux, avait pris les devants à la suite du filet de l'attaquant des Hurricanes de la Caroline Elias Lindholm en première période, mais l'ailier droit Sergei Andronov a créé l'égalité pour la Russie tôt au troisième tiers.

Lindholm fut le premier à s'élancer en tirs de barrage, mais il a raté la cible. Les deux tireurs suédois suivants ont aussi échoué, avant que Panarin ne fasse vibrer les cordages.

Le gardien Andrei Vasilevski a ensuite fermé la porte au joueur de centre des Maple Leafs de Toronto William Nylander pour procurer la victoire aux Russes, qui ont été champions du monde en 2014.

Dans un autre match à l'affiche vendredi, la Finlande, médaillée d'argent au Mondial de l'an dernier, a vaincu le Bélarus 3-2 à Paris.

La Finlande a rapidement pris les commandes 2-0 en première période à la suite des filets de Sebastian Aho et Oskar Osala.

Yegor Sharangovich a cependant rétréci l'écart à un but en période médiane, et Yevgeni Kovyrshin a ramené les deux équipes à la case départ tôt au troisième engagement.

Veli-Matti Savinainen a noirci la feuille de pointage d'un tir à bout portant alors qu'il restait 19 secondes à un avantage numérique en troisième période, et la Finlande s'est ensuite accrochée à son avance pour s'adjuger la victoire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer