Max Pacioretty: «Une pilule difficile à avaler»

Max Pacioretty... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Max Pacioretty

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Moins de 48 heures après leur élimination aux mains des Rangers de New York, les joueurs du Canadien ont fait un dernier tour de piste dans le vestiaire de l'équipe au Complexe sportif Bell de Brossard avant d'amorcer un congé plus long que souhaité.

Voici quelques-unes des réactions des leaders de la formation:

Max Pacioretty: «Nous pensions pouvoir gagner cette série et c'est une pilule qui est difficile à avaler. Nous devons apprendre et nous améliorer à la suite de ce résultat. Le processus était en place, nous avions le bon état d'esprit et nous avons travaillé avec ardeur jusqu'à la fin. Nous devons nous regarder dans le miroir, apprendre de cet échec, mais je crois sincèrement que cette adversité nous rendra meilleurs.»

Carey Price: «Lorsque vous ne remportez pas les grands honneurs, vous voulez prendre du recul et évaluer ce que vous avez. Mais je pense que nous comptons sur de très bons éléments. Ce serait merveilleux d'inscrire cinq buts tous les soirs, mais en réalité, c'est difficile de marquer des buts dans cette ligue. Toutes les équipes jouent bien défensivement. On ne peut pas espérer marquer cinq buts tous les soirs.»

Brendan Gallagher: «Il y a suffisamment de joueurs au sein de cette équipe qui sont capables de marquer des buts, mais pour des raisons que j'ignore, nous ne sommes pas parvenus à loger suffisamment de rondelles dans le but adverse pour accéder au tour suivant. Quand vous regardez notre équipe, nous sommes très capables d'obtenir notre part de buts. Mais nous n'avons tout simplement pas bien exécuté. Nous aimions notre groupe de joueurs et nous avions du plaisir à nous présenter à l'aréna.»

Andrei Markov: «C'est malheureux que nous n'ayons pas pu prolonger notre saison mais, en même temps, il y a beaucoup d'éléments positifs à tirer de cette saison et j'ai hâte à l'an prochain. Nous pouvons encore nous améliorer, et nous allons avoir besoin que les joueurs soient meilleurs l'an prochain. L'équipe sera meilleure l'année prochaine.»

Shea Weber: «L'ajustement (à l'équipe et la ville) s'est fait assez rapidement. Ç'a été plus facile que je ne l'aurais pensé. Je croyais que ce serait plus difficile après avoir passé 11 ans au même endroit. J'aime ça ici. Je me suis joins à un bon groupe de joueurs, et ils ont facilité la transition. J'ai eu l'impression que je cadrais bien immédiatement. Quand je suis arrivé ici, je pense que je connaissais deux joueurs. Nous allons continuer de bâtir et rendre les choses meilleures encore.»

> Mathias Brunet: Tourner en rond...




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer