Auston Matthews devrait se libérer de ses chaînes

Auston Matthews (à droite) n'a pas récolté de... (Photo Geoff Burke, USA Today Sports)

Agrandir

Auston Matthews (à droite) n'a pas récolté de point dans les deux premiers matchs de la série entre les Maple Leafs et les Capitals.

Photo Geoff Burke, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2069:liste;la boite:68211:box

Vers la Coupe Stanley

Jonas Siegel
La Presse Canadienne
Toronto

Vous pouvez ajouter le centre des Capitals de Washington Evgeny Kuznetsov aux partisans d'Auston Matthews.

«J'adore la façon dont il joue, a dit Kuznetsov de l'attaquant de 19 ans des Maple Leafs de Toronto. C'est bon de voir de jeunes joueurs qui jouent de la bonne façon dès leur arrivée dans le circuit.»

Matthews a souvent été opposé à Kuznetsov lors des deux premiers matchs et il a été limité à seulement cinq tirs en deux rencontres, dont quatre dans la deuxième, remportée 4-3 par les Leafs en deuxième prolongation. Mais quelques signes laissent croire que l'Américain est sur le point d'éclore alors que la série se transporte à Toronto pour les matchs nos 3 et 4.

Il a vraiment pris son envol dans la deuxième moitié de ce deuxième duel. Son trio, complété par les recrues William Nylander et Zach Hyman, a été le meilleur des Leafs dans cette rencontre.

L'entraîneur-chef Mike Babcock aura maintenant le contrôle des confrontations, ce qui signifie que Matthews pourra être séparé du dangereux Kuznetsov s'il le désire. Il pourra aussi décider quelle paire de défenseurs affrontera son trio de jeunes loups: lors des deux premiers matchs, les Caps ont souvent opposé leur premier duo - John Carlson et Karl Alzner - à ce trio, tandis que Matt Niskanen et Dmitry Orlov ont complété le travail.

Matthews et ses comparses pourraient bénéficier de quelques présences de plus face à la troisième paire des Caps, Kevin Shattenkirk et Brooks Orpik, qui sans être faible, est plus permissive.

Curieusement, Matthews a mieux fait sur les patinoires adverses cette saison: 24 buts et 40 points comparativement à 16 buts et 29 points au Air Canada Center.

La stratégie des Caps contre Matthews n'est pas différente que face à tout autre joueur de premier plan de la LNH: éliminer le temps et l'espace disponibles.

«Surtout de l'espace», note Lars Eller, qui eu affaire à Matthews pour quelques présences lors des deux premiers matchs.

Pourquoi l'espace en particulier? Parce que les joueurs comme Matthews n'en ont besoin que de très peu pour faire mal paraître les défenseurs adverses. Particulièrement autour des filets. Des joueurs comme Matthews sont passés maîtres dans l'art de se faufiler dans cet espace restreint.

Afin de vous protéger, il faut vous assurer d'être près de lui et qu'il ne puisse pas manier son bâton à sa guise.

«Quand vous croyez qu'il n'est pas à distance pour vous faire mal, il trouve la rondelle et quand il la trouve, il est plutôt habile avec elle», a expliqué l'entraîneur des Capitals, Barry Trotz.

«Le moins il aura la rondelle, le mieux ce sera pour nous», acquiesce Eller.

Zaitsev de retour

En plus de profiter du dernier changement, Babcock pourra compter sur le retour au jeu de l'un de ses meilleurs éléments à la ligne bleue en Nikita Zaitsev.

L'arrière de 25 ans, qui pourrait avoir subi une commotion cérébrale, remplacera Roman Polak dans la formation. Polak a subi une blessure qui a mis fin à sa saison dans la victoire des Leafs, samedi.

Zaitsev s'était blessé dans le dernier match de la campagne des Leafs et a raté les deux premiers duels face aux Capitals.

Il a été le joueur le plus utilisé par Babcock à sa première saison dans le circuit Bettman et a terminé au deuxième rang des marqueurs chez les défenseurs des Leafs avec 36 points.

Zaitsev retrouvera Jake Gardiner à la ligne bleue. Cette paire devrait être opposée au premier trio des Caps: Alexander Ovechkin, Nicklas Backstrom et T.J. Oshie.

Alzner absent?

Si les Leafs retrouveront l'un de leurs meilleurs défenseurs, les Capitals pourraient par contre être privés de l'un des leurs.

Karl Alzner n'a pas participé à l'entraînement matinal des siens en vue du match no 3, lundi, à Toronto. Une décision sera prise tout juste avant la rencontre dans son cas.

S'il ne peut pas revêtir l'uniforme, c'est Nate Schmidt qui le remplacera aux côté de Carlson au sein du premier duo de défenseurs des Caps.

Le match de lundi sera le premier duel éliminatoire disputé à Toronto depuis 2013.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer