• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Bruins sans David Krejci samedi contre les Sénateurs 

Les Bruins sans David Krejci samedi contre les Sénateurs

David Krejci ratera le rendez-vous contre les Sénateurs.... (Photo Bob DeChiara, USA TODAY Sports)

Agrandir

David Krejci ratera le rendez-vous contre les Sénateurs.

Photo Bob DeChiara, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Wallace
La Presse Canadienne
Ottawa

Déjà privés des défenseurs Torey Krug et Brandon Carlo, il semble que les Bruins de Boston devront aussi se passer des services de Colin Miller et de l'attaquant David Krejci quand ils tenteront de creuser l'écart à 2-0 samedi dans la série contre les Sénateurs d'Ottawa.

L'entraîneur-chef des Bruins, Bruce Cassidy, a mentionné qu'il était fort probable que Krejci rate le rendez-vous en raison d'une blessure au haut du corps.

«Nous espérions le voir chausser les patins, mais ça fait quatre jours qu'il est absent et il serait difficile pour lui de revenir au jeu immédiatement, a expliqué Cassidy. Nous allons continuer de suivre son dossier quotidiennement, mais ça ne s'annonce pas bien pour samedi.»

Miller s'est blessé pendant la deuxième période du premier match, mercredi. Il a patiné brièvement vendredi, mais Joe Morrow devrait prendre sa place samedi.

Morrow a participé à seulement 17 matchs cette saison et sa dernière rencontre dans la LNH remonte au 22 janvier.

Les Sénateurs pourraient aussi effectuer des changements à leur formation. L'entraîneur Guy Boucher devrait attendre après la période d'échauffement avant de décider si Marc Methot effectuera un retour au jeu.

Le vétéran défenseur est sur la touche depuis qu'il s'est blessé à un doigt de la main gauche quand il a reçu un coup de bâton de Sidney Crosby le 23 mars dernier.

«Pour moi, la question est de savoir s'il peut décocher un bon tir», a mentionné Boucher.

La journée supplémentaire entre les deux premiers matchs de la série a permis au capitaine des Sénateurs Erik Karlsson de se reposer un peu. Il paraissait encore ennuyé par une blessure au bas du corps lors du premier match, qu'il a qualifié de «décent».

«Nous nous doutions que nous n'allions pas gagner tous les matchs, a raconté Karlsson. Nous devons nous regrouper. C'est la même chose quand vous gagnez. Le prochain match sera complètement différent. Nous devons profiter de l'occasion devant nous en appliquant les choses qui ont fait notre succès pendant la saison. Vous ne pouvez pas baisser les bras après une défaite.»

Boucher a affirmé qu'il comptait sur ses vétérans pour aider l'équipe à rester confiante sous pression. Il a attribué l'effondrement de l'équipe en troisième période, mercredi, à une mentalité où «nous avions peur de perdre».

«Nous devons apprendre rapidement et ces gars-là ont un rôle important dans la gestion mentale du match, a-t-il déclaré. Je suis certain que nous allons mieux gérer le match samedi.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer