• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Phillip Danault: «Je ressentirai moins de poids sur les épaules» 

Phillip Danault: «Je ressentirai moins de poids sur les épaules»

Phillip Danault (24) a écopé d'une punition pour... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Phillip Danault (24) a écopé d'une punition pour avoir fait sauter les patins de Matt Puempel (12) en troisième période, mercredi soir.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Tant qu'on n'a pas vécu la réalité d'un match des séries éliminatoires, il peut être difficile de comprendre tout ce que ce qu'un tel événement implique. Pour Paul Byron, Artturi Lehkonen, Phillip Danault et Andreas Martinsen, ce moment est maintenant derrière eux, ce qui devrait les aider à se calmer, pensent Claude Julien et Danault.

De ce quatuor, Lehkonen et Danault ont été les plus employés alors qu'ils ont joué pendant un peu plus de 14 minutes. Mais dans l'ensemble, l'entraîneur-chef du Canadien avait de bonnes choses à dire au sujet de ses quatre «recrues».

«Les gars étaient prêts mentalement pour ce genre de match, a souligné Julien. On en a parlé longtemps, le jeu s'élève d'un cran pendant les séries éliminatoires parce que plusieurs joueurs sortent de leur zone de confort. C'est ce que ça prend. Nos jeunes étaient prêts à ça et j'ai aimé la façon dont ils ont réagi. Nos jeunes joueurs ont du caractère et le match a permis de le démontrer.»

Julien croit que cette première expérience à un niveau de jeu différent de ce que l'on peut voir lors de la saison régulière permettra de chasser la nervosité.

«Si vous leur demandez, ils vous diront que ça aide. Les papillons qu'ils pouvaient ressentir devraient avoir disparu. Ils connaissent maintenant l'enjeu et savent à quel point le niveau de jeu va s'élever plus ça va avancer. Selon moi, ils se sont bien comportés et ils pourraient se sentir un peu plus à l'aise. Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire. N'oubliez pas que le match s'est terminé 1-0 sur un but chanceux.»

Danault partageait l'avis de son entraîneur-chef.

«Au deuxième match, je ressentirai moins de poids sur les épaules, c'est sûr. Un premier match, à Montréal, c'est sûr que c'est excitant. C'est maintenant le temps de travailler et demain, ça va aller mieux. Je ne suis pas inquiet et je suis sûr qu'on va trouver un moyen pour marquer», a noté le jeune joueur de centre du Canadien.

Danault a admis qu'il s'est senti particulièrement nerveux au cours des journées qui ont précédé cette première rencontre des séries, et il croit avoir appris de cette première expérience. Par ailleurs, il avoue avoir été ébahi par toute l'énergie et l'électricité qui se dégageaient des gradins du Centre Bell.

«C'est venu me chercher au coeur. C'était "trippant". C'est sûr que c'aurait été plaisant si on avait pu marquer un but», regrettait-il.

«On a joué une excellente première période, a ajouté Danault, et si on avait marqué dès le début, ça nous aurait aidés mentalement, c'est certain. Ça nous aurait relâchés. Mais rien n'arrive pour rien. Ça fait partie de l'apprentissage et on passe au match de demain.»

Interrogé au sujet du rendement de Danault, Julien, là encore, a paru satisfait.

«On a confiance en Phillip. C'était son premier match, il a appris beaucoup et il va être beaucoup plus à l'aise. Je ne crois pas qu'on lui en donne trop car si c'était le cas, on ne le mettrait pas dans une telle position. Il est capable et il veut ce défi, et jusqu'à maintenant, il s'est toujours bien tiré d'affaire. Il a connu une très bonne saison, il a un bel avenir devant lui et on continue de l'utiliser dans les bonnes facettes du jeu.»

> Mathias Brunet: Dix réflexions sur le match d'hier...




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Canadien: une formation intacte... pour le moment

    Hockey

    Canadien: une formation intacte... pour le moment

    En dépit des problèmes du Canadien à générer de l'attaque lors du premier match de la série face aux Rangers de New York, Claude Julien n'envisage... »

  • Statu quo chez les Rangers

    Hockey

    Statu quo chez les Rangers

    Au lendemain de ce qui ressemblait à un match parfait pour une équipe sur la route, Alain Vigneault n'a pas voulu changer sa combinaison gagnante. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer