La LNH présentera des matchs préparatoires en Chine

Un homme joue au hockey sur une rivière... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Un homme joue au hockey sur une rivière gelée à Pékin.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pékin

La LNH présentera ses premiers matchs en Chine l'automne prochain, quand les Kings de Los Angeles et les Canucks de Vancouver s'affronteront à Pékin et à Shanghai.

Les matchs préparatoires auront lieu le 21 septembre à Shanghai et le 23 septembre à Pékin. Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a confirmé la nouvelle lors d'une conférence de presse jeudi matin au LeSports Center, à Pékin.

La Chine devrait être la prochaine destination majeure dans les aventures internationales du circuit. De plus, deux matchs de saison régulière de la LNH seront présentés en Suède la saison prochaine, entre l'Avalanche du Colorado et les Sénateurs d'Ottawa.

Bettman a qualifié la nouvelle d'historique pour la ligue et il a ajouté que l'engagement de la LNH envers la Chine allait au-delà des Jeux olympiques d'hiver de 2022, qui seront présentés à Pékin. Bettman et d'autres dirigeants de la ligue ont mentionné qu'il s'agissait d'une entente à long terme avec la Chine qui inclut aussi de l'aide au développement du hockey à travers le pays.

«Nous avons hâte à nos premiers matchs en Chine et à l'application de nombreuses initiatives qui inspireront des générations de joueurs chinois et de partisans à profiter de notre sport, a déclaré Bettman dans un communiqué confirmant la présentation des rencontres. Nous reconnaissons l'importance d'appuyer la Chine dans la construction d'un programme national de hockey fort et nous nous engageons à appuyer cette démarche de toutes les manières possibles.»

Le secrétaire général de l'Association des joueurs de la LNH, Mathieu Schneider, a mentionné que des joueurs l'avaient contacté pour manifester leur intérêt d'aller en Chine et d'aider au développement du sport. Les Canucks, les Kings, le Canadien de Montréal, les Bruins de Boston, les Islanders de New York, les Maple Leafs de Toronto et les Capitals de Washington ont déjà participé à des camps pour les jeunes joueurs chinois.

La LNH ne s'est pas encore engagée à envoyer ses joueurs aux Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud. Le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, René Fasel, a affirmé que la LNH ne pouvait pas sélectionner à son goût à quels jeux elle souhaitait envoyer ses joueurs et que les discussions concernant les Jeux de Pékin attendront la conclusion du dossier concernant les Jeux de Pyeongchang.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer