Le Canadien fait un pas de plus vers les séries

Alexander Radulov célèbre avec Max Pacioretty le but égalisateur... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Alexander Radulov célèbre avec Max Pacioretty le but égalisateur du Canadien, en 2e période.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Il a fallu un bon cinq minutes de jeu avant que les joueurs du Canadien de Montréal ne trouvent leur rythme mardi soir, et bien davantage avant qu'ils ne viennent à bout de Kari Lehtonen. Une fois qu'ils y sont parvenus, ils sont devenus irrésistibles.

> Le sommaire du match

Les hommes de Claude Julien ont marqué trois buts sans riposte en troisième période et ils ont fait un important pas vers une qualification en vue des séries éliminatoires grâce à un gain de 4-1 contre les Stars de Dallas au Centre Bell.

Brendan Gallagher est celui qui a ouvert les écluses lorsqu'il a marqué son 9e but de la saison, à 3:21 du troisième vingt grâce à un tir des poignets d'une vingtaine de pieds qui s'est logé dans la partie supérieure droite du filet que protégeait Lehtonen.

Artturi Lehkonen (14e), un compatriote finlandais du gardien des Stars, a ajouté un but d'assurance quelque dix minutes plus tard avant que Alexander Radulov (16e) n'assure la victoire du Canadien, qui a obtenu 36 tirs vers Lehtonen.

Max Pacioretty, vers la fin de la période médiane, avait permis au Tricolore d'égaler le score.

Carey Price a été tenu beaucoup moins occupé que Lehtonen, faisant face à 28 tirs, et n'a cédé que devant Curtis McKenzie, tôt en première période.

Price, qui devait profiter d'une journée de congé, a toutefois dû se montrer vigilant à plusieurs occasions, surtout pendant que ses coéquipiers cherchaient à solutionner Lehtonen.

«Lors de chacune des premières présences de nos trios, nous avons été dominés, a admis Gallagher, mais nous n'avons jamais paniqué. Il s'agissait d'améliorer notre exécution et d'accroître notre niveau d'intensité. Le reste du match, nous avons très bien joué et lorsque nous avons donné des ouvertures, «Pricey» a fait les arrêts importants.»

Grâce à ce gain, le Canadien a augmenté à quatre points son avance sur les Sénateurs d'Ottawa, vaincus en tirs de barrage par les Flyers de Philadelphie. Le Tricolore pourrait confirmer sa place dans les séries dès jeudi soir, alors qu'il accueillera les Panthers de la Floride.

«C'est certain que ce sera plaisant de confirmer notre place dans les séries éliminatoires, mais il ne faudra pas connaître une baisse de régime par la suite, a avisé Price, dont la performance lui a valu d'être choisi la première étoile. C'est un but que de prendre part aux séries, mais ce n'est pas l'objectif ultime. L'objectif ultime, c'est d'aborder les éliminatoires sur une bonne lancée», a précisé le gardien du Canadien.

Parlant de gardien, Claude Julien a fait savoir après le match qu'Al Montoya avait légèrement aggravé une blessure qui l'ennuyait depuis un certain temps, mais que ce n'était rien de grave. Son cas sera réévalué sur une base quotidienne.

Carey Price a démontré ses prouesses acrobatiques lors... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Carey Price a démontré ses prouesses acrobatiques lors de cet arrêt en 3e période.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Un mauvais départ

Julien avait dit souhaiter, lundi, voir ses joueurs afficher un niveau de concentration plus aiguisé que ce qu'ils avaient montré jeudi dernier contre les Hurricanes de la Caroline. Force est d'admettre que pendant les cinq premières minutes de la première période, ils ont été pris de court.

Ce lent départ a servi la cause des Stars, qui ont ouvert la marque dès la deuxième minute de jeu grâce à McKenzie, qui s'est emparé de son propre retour de la rampe.

«Je trouvais que nous étions prêts à jouer, a tout de même souligné Julien, qui ignorait qu'il venait de mériter la 550e victoire de sa carrière. Peut-être nous ont-ils surpris un peu de la façon dont ils ont sorti, mais on s'est replacé. À partir de là, je pense qu'on a bien joué, on a fait de bonnes choses. J'ai trouvé qu'on a eu de bonnes présences de presque tous les trios. Ç'a pris un peu de temps, mais éventuellement on a trouvé le fond du filet.»

Le Canadien a maintenu le contrôle de la rondelle et du territoire pendant la majeure partie de la deuxième période, mais il lui a fallu patienter jusqu'à la 16e minute de l'engagement pour ramener les deux formations à la case départ grâce à Pacioretty, aidé par la ténacité de Phillip Danault.

Les Stars ont bien amorcé la troisième et sont venus près de prendre l'avance dès la deuxième minute de jeu lorsque Radek Faksa et Jason Dickinson ont pu décocher des tirs de très courte distance que Price a habilement repoussés.

Quelque 90 secondes plus tard, Brendan Gallagher a exploité une bourde de Stephen Johns, qui n'a pu maîtriser une rondelle bondissante en zone centrale, pour briser l'égalité de 1-1.

Le Canadien s'est donné un coussin de deux buts grâce à Lehkonen avec l'aide d'Andrei Markov. Sur le jeu, l'increvable russe récoltait son 572e point en carrière, ce qui lui permettait de rejoindre l'illustre Guy Lapointe au deuxième rang parmi tous les défenseurs de l'histoire de l'équipe.

L'annonce de l'exploit a été accueillie par une chaleureuse ovation des spectateurs.

Radulov a ensuite planté le dernier clou dans le cercueil des Stars.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer