Byron gâche le retour de Subban à Montréal

  • Paul Byron (au centre) festoie après avoir marqué le but de la victoire en fin de troisième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Paul Byron (au centre) festoie après avoir marqué le but de la victoire en fin de troisième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 1 / 11
  • P.K. Subban qui a été échangé le 29 juin en retour du défenseur Shea Weber, était en larmes après le visionnement d'un vidéo d'une minute et 25 secondes lui rendant hommage préparée par le Canadien. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    P.K. Subban qui a été échangé le 29 juin en retour du défenseur Shea Weber, était en larmes après le visionnement d'un vidéo d'une minute et 25 secondes lui rendant hommage préparée par le Canadien.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 2 / 11
  • P.K. Subban est suivi de près par Alexander Radulov. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    P.K. Subban est suivi de près par Alexander Radulov.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 3 / 11
  • Shea Weber surveille de près Ryan Johansen devant la cage de Carey Price. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Shea Weber surveille de près Ryan Johansen devant la cage de Carey Price.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 4 / 11
  • Carey Price lève la mitaine pour arrêter un tir alors que Calle Jarnkrok tente de gêner son travail. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Carey Price lève la mitaine pour arrêter un tir alors que Calle Jarnkrok tente de gêner son travail.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 5 / 11
  • Carey Price reçoit un nuage de neige devant son filet. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Carey Price reçoit un nuage de neige devant son filet.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 6 / 11
  • La rondelle passe très près d'entrer dans le but alors que la défense du Canadien est prise à contre-pied. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    La rondelle passe très près d'entrer dans le but alors que la défense du Canadien est prise à contre-pied.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 7 / 11
  • Jeff Petry met solidement en échec Mike Fisher. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Jeff Petry met solidement en échec Mike Fisher.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 8 / 11
  • Le juge ligne David Brisebois tente de contenir une mêlée en deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le juge ligne David Brisebois tente de contenir une mêlée en deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 9 / 11
  • Alexei Emelin fait un freinage appuyé en tentant de contenir Craig Smith. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Alexei Emelin fait un freinage appuyé en tentant de contenir Craig Smith.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 10 / 11
  • Jordie Benn salue le travail de Carey Price après la victoire de l'équipe. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Jordie Benn salue le travail de Carey Price après la victoire de l'équipe.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 11 / 11

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Pour la première fois depuis longtemps, le Canadien de Montréal n'a pas eu besoin de faire du temps supplémentaire pour gagner un match de hockey. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne s'y est pas pris à la toute dernière minute pour ajouter deux précieux points au classement.

Paul Byron a mis fin à une longue léthargie en marquant avec neuf secondes à écouler au temps réglementaire et le Canadien a arraché une dramatique victoire de 2-1 aux Predators de Nashville jeudi soir au Centre Bell.

>>> Le sommaire de la rencontreSe servant de sa grande rapidité, Byron a profité d'une échappée pour inscrire son 15e de la saison, et son premier depuis le 31 janvier.

«Je pensais qu'il avait arrêté la rondelle, a déclaré Byron en parlant de Pekka Rinne. Je ne pense pas l'avoir battu de façon nette. J'ignore comment la rondelle a roulé dans le filet. Peu importe la manière, tous les buts sont importants.»

Quelque dix minutes plus tôt, Brendan Gallagher (7e) avait également mis fin à une disette remontant à plus longtemps encore.

Le défenseur Ryan Ellis, qui n'a pas terminé la rencontre à la suite d'une blessure à la jambe droite, a marqué l'unique but des visiteurs, lors d'une supériorité numérique tard en première période. P.K. Subban a récolté une mention d'aide.

Carey Price, qui a réalisé 24 arrêts, n'a rien pu faire sur le puissant tir d'Ellis, décoché de la pointe gauche et qui s'est faufilé dans la partie supérieure droite.

À l'autre extrémité, Rinne a fait face à 26 tirs.

En l'emportant, le Canadien a signé une quatrième victoire consécutive et une première en temps réglementaire depuis l'arrivée de Claude Julien à la barre de l'équipe. Il a aussi stoppé la séquence de quatre gains des Predators.

La victoire est d'autant plus importante que les Sénateurs d'Ottawa ont maintenu la cadence en défaisant l'Avalanche du Colorado 2-1 grâce à un doublé de leur plus récente acquisition, Alexandre Burrows.

Le Canadien a également tenu en échec une formation qui avait obtenu au moins quatre buts dans chacun de ses six derniers matchs, ainsi que Filip Forsberg, le joueur de l'heure dans la Ligue nationale.

L'attaquant suédois s'est présenté au Centre Bell avec une séquence de six matchs avec au moins un point, et rien de moins que dix buts à ses cinq sorties précédentes. Jeudi soir, il n'a obtenu que deux des tirs de son équipe.

«On l'a fait en équipe, a analysé Julien. Quand je parle de jeu défensif, ce ne sont pas seulement les défenseurs ou le gardien, ce sont les cinq joueurs. Dans la zone défensive, on s'améliore à tous les matchs. On resserre le jeu, on ne donne pas beaucoup d'espace aux équipes pour faire des jeux.»

Après une séance d'entraînement prévue vendredi matin à Brossard, le Canadien prendra la route de New York pour y affronter les Rangers samedi soir.

Par la suite, il s'envolera vers l'Ouest canadien pour se mesurer, tour à tour, aux Canucks de Vancouver, aux Flames de Calgary et aux Oilers d'Edmonton.

Du jeu terne

Après les 40 premières minutes de jeu, la foule n'avait vibré qu'en une seule occasion, et c'était avant même l'interprétation des hymnes nationaux.

Les spectateurs ont applaudi à tout rompre le retour à Montréal de Subban, en l'hommage de qui le Canadien avait préparé une vidéo d'environ 90 secondes commémorant ses moments marquants sur la glace et à l'extérieur de la patinoire à titre de porte-couleurs de l'organisaton montréalaise.

Une fois la rencontre en marche, l'attaque du Canadien est demeurée plongée dans l'inertie qui la caractérise depuis au moins le mois de février.

Après deux périodes de jeu, les joueurs du Canadien avaient été limités à seulement 18 tirs, face à une équipe qui en avait concédé une moyenne de 30 à ses neuf sorties précédentes.

Au cours de ces deux périodes, les doigts d'une seule main ont suffi pour compter le nombre de vraies bonnes chances de marquer du Canadien.

Andrew Shaw a profité d'une belle opportunité d'ouvrir la marque tôt en première, après une interception et une belle passe de Tomas Plekanec. Mais Rinne s'est interposé grâce à un rapide déplacement latéral vers sa droite.

Au deuxième vingt, lors d'une supériorité numérique à la toute fin de l'engagement, Max Pacioretty et Alex Galchenyuk ont tour à tour testé Rinne, qui n'a pas bronché.

Le Canadien n'a pas su profiter de la fin de la pénalité mineure à Austin Watson en début de troisième pour créer l'égalité.

Gallagher a cependant réveillé le public et mis fin à une léthargie de dix matchs, et par le fait même, à celle de son équipe en temps réglementaire au Centre Bell.

À mi-chemin de la période, il a déjoué Rinne grâce à un tir qui a d'abord ricoché sur le patin du défenseur Matt Irwin avant de glisser derrière la ligne rouge.

«Le but de Brendan a vraiment été important, a affirmé Byron. Pour marquer dans cette ligue, il faut se rendre près de la zone réservée au gardien et c'est ce qu'il a fait.»

>>> Les cinq moments-clés du match




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer