Un premier match pour Desharnais sous Julien

« C'est un bon patineur et un bon fabricant... (Photo Ron Chenoy, archives USA Today Sports)

Agrandir

« C'est un bon patineur et un bon fabricant de jeu », a souligné l'entraîneur-chef Claude Julien en parlant de David Desharnais.

Photo Ron Chenoy, archives USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Le Canadien a tenu un entraînement facultatif, samedi matin à Toronto, alors que Shea Weber, Tomas Plekanec, Alexander Radulov, Brendan Gallagher et Andrew Shaw n'ont pas chaussé les patins. Il faudra donc attendre à ce soir pour voir si Claude Julien apportera des changements significatifs à son alignement, entre autres s'il choisira de garder Weber et Alexei Emelin ensemble ou s'il va démanteler le duo. À première vue ça ne semble pas être le cas.

Julien n'a pas encore rencontré tous les joueurs individuellement - c'est le cas d'Alex Galchenyuk - mais il s'est entretenu à deux reprises avec David Desharnais et veut maintenant lui donner la chance de retrouver son jeu.

« C'est un bon patineur et un bon fabricant de jeu », a souligné l'entraîneur-chef qui fera également confiance à Sven Andrighetto et Nikita Nesterov face aux jeunes Leafs.

Carey Price fera face à Fredrik Andersen.

Plus agréable et plus fatigant

Du côté des locaux, seulement cinq joueurs étaient là la dernière fois que les Maple Leafs ont vaincu le Canadien, le 18 janvier 2014.

Le jeune défenseur Morgan Rielly est de ceux-là. Mais le dernier match significatif entre les deux équipes remonte à plus loin encore.

« Depuis que je suis ici c'est le match le plus significatif qui se soit joué entre Toronto et Montréal », estime l'arrière qui en est à sa quatrième saison avec les Maple Leafs.

C'est dire à quel point les choses ont changé pour le mieux pour les Maple Leafs qui pourraient s'approcher à deux points du Tricolore en l'emportant ce soir.

Ça fait changement, convient le vétéran Leo Komarov.

« Tous les matchs sont importants en ce moment, a dit le Finlandais. Nous n'avons pas à nous soucier de qui se fera échanger ou de quoi la formation aura l'air. Nous avons une chance de faire les séries et c'est beaucoup plus plaisant. On est moins investi quand on n'est plus dans la course et qu'on joue les matchs pour se rendre à la fin. Des rencontres comme celle-ci sont plus fatigantes et plus difficiles parce que chaque défaite rend la victoire au match suivant plus importante. Ça aide d'avoir de jeunes joueurs car ils nous apportent beaucoup d'énergie. » 

Parmi ces jeunes, notons que la recrue Mitch Marner, qui soigne une blessure à l'épaule, ratera un cinquième match consécutif.

« Je suis comme tout le monde, je l'ai regardé ce matin, il avait l'air du meilleur joueur sur la glace et je me demande quand il pourra réintégrer l'alignement », a laissé tomber l'entraîneur-chef Mike Babcock, pince-sans-rire.

Le centre Tyler Bozak est quant à lui un cas incertain en vue du match de ce soir. Après avoir raté l'entraînement de vendredi, il était de nouveau absent pour l'entraînement matinal, mais Mike Babcock a indiqué qu'une décision à son sujet serait prise avant la rencontre.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer