Greg Pateryn de retour dans la formation

Le défenseur Greg Pateryn a été laissé de côté... (Photo Graham Hughes, archives PC)

Agrandir

Le défenseur Greg Pateryn a été laissé de côté six fois lors des huit derniers matchs.

Photo Graham Hughes, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Après avoir été régulièrement laissé de côté lors des derniers matchs, Greg Pateryn aura une autre chance.

L'entraîneur Claude Julien a confirmé ce midi que le défenseur sera de retour dans la formation montréalaise, ce soir, au moment où le Canadien va affronter les Rangers à New York.

«Je veux être en mesure d'évaluer les joueurs que j'ai sous la main», a expliqué Julien au terme de l'entraînement ce midi.

Pateryn, qui a été laissé de côté six fois lors des huit derniers matchs, s'est retrouvé dans l'embarras bien malgré lui cette semaine, quand sa femme a insulté des partisans sur Twitter par rapport à son temps de jeu. Depuis, le compte de Stefani Pateryn a été supprimé.

Interrogé sur cette affaire ce midi à New York, le défenseur du Canadien a paru mal à l'aise. «Nous avons réglé ça à l'interne», s'est-il contenté de répondre, sans vouloir en dire plus.

Pateryn est conscient qu'il est un peu en audition ces jours-ci.

«Il faut montrer ce qu'on sait faire quand on a l'occasion de jouer, a-t-il ajouté. Surtout avec un nouvel entraîneur, qui veut voir de quoi je suis capable.»

Le retour de Pateryn dans la formation signifie que Nikita Nesterov devra se contenter d'un rôle de spectateur ce soir, tout comme deux attaquants, Sven Andrighetto et David Desharnais. Dans le cas de Desharnais, il s'agira d'un cinquième match de suite dans les gradins, lui qui n'a toujours pas été employé par Claude Julien.

Le Canadien, qui n'a que deux victoires à ses 10 derniers matchs, ne tombe pas sur l'adversaire idéal pour se relancer. Les Rangers vont dans la direction opposée, la bonne, eux qui ont récolté la victoire à sept reprises lors de leurs huit dernières sorties.

«À cause des caprices du calendrier, ce n'est pas facile de pouvoir tenir deux entraînements de suite, mais c'est ce qu'on vient de faire et nous sommes prêts», a expliqué le capitaine Max Pacioretty.

Alain Vigneault, l'entraîneur des Rangers, estime que le Canadien est sur le point de se replacer.

«Cette équipe-là va jouer avec un sentiment d'urgence, a-t-il expliqué. C'est une équipe qui était bien dirigée avant (l'arrivée de Claude Julien) et qui est bien dirigée maintenant. De toute façon, il n'y a pas un seul entraîneur qui va arriver quelque part et qui va tout changer. Il n'y a pas une grande différence de systèmes de jeu entre les 30 équipes. Je dirais que toutes les équipes font la même chose à environ 80% du temps.»

C'est Carey Price qui sera devant le filet du Canadien ce soir, face à Henrik Lundqvist pour les Rangers.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer