• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > La FAEQ et le Canadien récompensent 29 jeunes hockeyeurs 

La FAEQ et le Canadien récompensent 29 jeunes hockeyeurs

Le Canadien et la Fondation de l'athlète d'excellence... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le Canadien et la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec ont récompensé 29 jeunes hockeyeurs âgés entre 15 et 17 ans en leur remettant des bourses de 1500 $, lors d'une conférence de presse tenue vendredi au Complexe sportif Bell de Brossard.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Fondation de l'athlète d'excellence du Québec a récompensé vendredi 29 jeunes joueurs et joueuses qui obtiennent chacun une bourse de 1500 $ de manière à reconnaître leur talent, leurs efforts et leur persévérance.

Parmi eux, Alexis Lafrenière, Samuel Poulin et Xavier Parent, les trois joueurs qui se distinguent le plus dans le Midget AAA à l'heure actuelle, ont été parmi les 15 boursiers en Soutien à la réussite académique et sportive.

«C'est un honneur de pouvoir faire une différence en contribuant au succès de ces jeunes de la relève. Ils seront des modèles à suivre sur la glace et dans tout ce qu'ils entreprendront», raconte Geoff Molson, président et chef de la direction du Canadien.

La FAEQ existe depuis 1985 et bénéficie du soutien financier du Tricolore depuis 2008. Rappelons que la Fondation a pour mission d'accompagner les étudiants-athlètes, les soutenir financièrement dans leur poursuite de l'excellence académique et sportive et contribuer à la promotion de modèles dans la société québécoise.

Cassandra Poudrier, défenseure des Canadiennes de Montréal, est une ancienne boursière et elle était présente en compagnie de l'attaquant du CH Phillip Danault afin de rencontrer les boursiers.

«On est tellement concentré sur notre but final que ça peut devenir gros à un certain moment, a prévenu Cassandra Poudrier. Il faut diviser cela en petites étapes. Ça m'a demandé de concilier les études et le sport et je crois que de l'avoir fait a été mon plus grand accomplissement. J'ai gradué de mon baccalauréat tout en complétant mes années universitaires au hockey en apprenant à planifier et à travailler en avance. Parce qu'au terme d'un tournoi, le dimanche soir, on n'a pas envie d'attaquer un travail qui est dû le lendemain...»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer