Une saison faite de hauts et de bas pour les Flyers

Dave Hakstol dirige les Flyers de Philadelphie depuis... (Photo James Guillory, USA TODAY Sports)

Agrandir

Dave Hakstol dirige les Flyers de Philadelphie depuis mai 2015.

Photo James Guillory, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Philadelphie) Les Flyers de Philadelphie reviennent de ce qui a probablement été leur pire performance de la saison, mais pour Dave Hakstol, tout ça est déjà oublié.

«J'ai eu une très brève discussion à ce sujet avec mes joueurs sur la glace, lors de notre entraînement [hier], a expliqué l'entraîneur-chef des Flyers en entrevue téléphonique avec La Presse. Je n'ai pas eu besoin de parler bien longtemps. Je pense qu'avant tout, il faut évaluer cette performance, mais le faire dans un contexte plus global, dans son ensemble. Nous avons offert une performance assez mauvaise en Caroline, mais avant cette défaite-là, nous avions remporté nos trois matchs précédents.»

La performance «assez mauvaise» en question est survenue mardi, sur la glace des Hurricanes. Une défaite sans appel de 5-1, et encore, la marque finale n'indique pas à quel point ce fut laborieux pour l'équipe en noir et orange. Rappelons seulement qu'après 40 minutes de jeu, les Flyers avaient lancé six fois en direction du filet des Hurricanes... 

«Nous avons connu une mauvaise soirée, et ça arrive. C'est une longue saison, il y aura des hauts et des bas», a déclaré Hakstol.

Les Flyers, qui accueillent le Canadien ce soir à Philadelphie, ont connu des hauts et des bas cette saison, en effet. Ils ont connu la gloire le temps d'une série de dix victoires, puis ont connu un passage à vide tout de suite après, avec une seule victoire lors des huit matchs suivants.

«Je me fais demander si nous ne sommes pas une équipe qui fonctionne par séries, et je ne suis pas d'accord avec cette perception, a enchaîné Hakstol. Il y a eu cette série de 10 victoires, puis les défaites ensuite, et les gens se sont mis à tirer des conclusions. Mais nous ne sommes pas une équipe qui fonctionne par séries.»

Seul espoir

Drôle de hasard, le mot «séries» est d'ailleurs important à Philadelphie, ces jours-ci. Dans une ville où les 76ers de la NBA flirtent avec les bas-fonds du classement, où les Eagles de la NFL ont été une déception l'automne dernier, les Flyers sont le seul espoir de Philadelphie ces temps-ci. 

«Il n'y a encore rien de décidé dans notre association, s'empresse de préciser Hakstol. Tout est possible. Je ne sais pas le nombre de points qui seront nécessaires pour participer aux éliminatoires, je n'ai pas fait les calculs, mais ce que je sais, c'est qu'on sera dans cette lutte jusqu'à la fin.»

À cet effet, les Flyers amorcent ce soir une partie importante de leur calendrier; ce match contre le Canadien est leur premier d'une série de cinq matchs consécutifs qui seront présentés devant leurs partisans au cours des prochains jours.

«On ne passe pas trop de temps à penser à nos adversaires, conclut Hakstol. Shea Weber est de toute évidence un excellent joueur, qui prend de la place à la ligne bleue du Canadien, et il le fait de différentes façons aussi. Carey Price est un autre de leurs très bons joueurs, évidemment. Mais pour moi, l'idée, c'est de ne jamais regarder ce que les adversaires peuvent faire. Nous devons avant tout nous concentrer sur notre propre jeu.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer