Le Canadien rebondit face aux Rangers

Galchenyuk, Radulov et Pacioretty célèbre un but face... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Galchenyuk, Radulov et Pacioretty célèbre un but face à Henrik Lundqvist.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce fut un samedi soir comme dans le temps au Centre Bell, et comme dans le temps aussi, le Canadien a fini par gagner.

>> Le sommaire du match

Le Canadien a explosé le temps de trois buts rapides en troisième période, et ce fut juste assez pour pouvoir prendre le dessus sur les Rangers de New York par la marque de 5-4, devant 21 288 spectateurs tous très bruyants lors de cette soirée spectaculaire au possible.

C'est une pétarade de trois buts en 62 secondes en troisième période qui a permis au Canadien de se sauver avec la victoire. Coup sur coup, Emelin, Pacioretty et Byron ont battu le gardien Henrik Lundqvist, venu en relève au partant Antti Raanta, blessé, qui avait dû quitter après la première période.

Alex Galchenyuk, avec son 10e de la saison, et Brian Flynn, ont également marqué pour le Canadien, qui a lancé à 32 reprises sur le filet des Rangers.

Pirri, Nash, Miller et Stepan ont marqué pour les Rangers, qui ont lancé 33 fois sur Carey Price. Price a accordé au moins trois buts pour un quatrième match de suite, ce qui n'est pas dans ses habitudes. Il a accordé au moins trois buts à sept de ses huit dernières sorties.

Le match n'a pas manqué de controverses, avec trois jeux qui ont dû être revus par voie de reprise vidéo. Carey Price n'a d'ailleurs pas apprécié l'un de ces jeux, qui a mené au but de Rick Nash en deuxième. Juste avant, le patin d'un joueur des Rangers, Kevin Hayes, avait accroché l'une des jambières de Price.

Après la rencontre, Michel Therrien a laissé entendre que les arbitres avaient connu une soirée difficile. Carey Price n'était pas content lui non plus du jeu en question. «Je ne suis pas d'accord avec cette décision, c'est tout ce que je vais dire», a soupiré le gardien.

Deux joueurs effectuaient des retours au jeu dans le camp du CH, soit Alex Galchenyuk et Andrew Shaw. Le premier a célébré de la meilleure façon qui soit, avec un but, mais le second n'a pas veillé tard, étant expulsé suite à une mise en échec illégale en fin de première période, un coup déloyal qui a donné aux Rangers un avantage numérique de cinq minutes (ils n'en ont pas profité). Shaw a ensuite engagé un combat avec JT Miller avant de rentrer aux douches.

Andrew Shaw à son retour au jeu, donc: un but refusé pour obstruction sur le gardien, une pénalité mineure, deux pénalités de 5 minutes, et une autre de 10 minutes! Donc, 22 minutes de punitions en 20 minutes de jeu. Faut le faire.

Chris Terry, Daniel Carr et Ryan Johnston ont tous été laissés de côté pour le Canadien.

La prochaine rencontre du club tricolore aura lieu lundi après-midi à Detroit, contre les Red Wings.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer