Le retour de Lars Eller

Lars Eller (20) disputera ce soir un premier... (Photo Geoff Burke, USA TODAY Sports)

Agrandir

Lars Eller (20) disputera ce soir un premier match au Centre Bell depuis l'échange qui l'a fait passer aux Capitals de Washington, en juin dernier.

Photo Geoff Burke, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il sera habillé en blanc plutôt qu'en rouge. Il portera le numéro 20 plutôt que le 81. Mais sous cet uniforme différent, les partisans présents au Centre Bell ce soir retrouveront le Lars Eller qu'ils ont connu pendant six saisons à Montréal.

Qui est-il, ce Lars Eller? Dans le vestiaire, en entrevue, c'est un joueur incapable de mentir, qui va longtemps réfléchir avant de répondre à des questions parfois délicates. Hier, par exemple, il s'est fait demander s'il se sentait mieux, loin des projecteurs de Montréal.

«Ce n'était pas un problème, ça ne me dérangeait pas, a lancé Eller, après plusieurs secondes d'hésitation. Mais parfois, c'est bon de ne pas avoir [l'attention médiatique braquée sur soi]. Tout n'est pas blanc et noir comme on le sent parfois [à Montréal]. Je dirais que c'est plus relax [chill], là où je suis maintenant.»

Sur la glace non plus, Eller ne semble pas avoir changé. Malgré une maigre production offensive (7 points en 38 matchs), son gabarit et ses capacités défensives font en sorte que ses entraîneurs le placent au centre du troisième trio. C'est le poste qu'il occupe à Washington, à raison de 14 minutes par match. Bref, Barry Trotz voit visiblement chez lui les mêmes qualités que Michel Therrien à l'époque, qualités qui forcent l'entraîneur à ne pas s'arrêter à sa production.

«Souvent, les joueurs qui arrivent dans une nouvelle organisation ont un gros départ et ralentissent ensuite, le temps de s'acclimater, a expliqué Trotz, hier midi. Lars a connu un départ plus lent, le temps de comprendre ce qu'on voulait de lui. Mais il joue vraiment bien, ces derniers temps. Il a été malchanceux au chapitre de la production, mais son jeu en général est très bon.» 

«Je n'avais jamais réalisé à quel point il était costaud, fort et talentueux. Il est un gros facteur de nos succès en désavantage numérique, et nous sommes parmi les meilleurs dans la ligue.»

Trotz n'a pas tort. Les Capitals arrivent au troisième rang de la LNH avec une efficacité de 87,1% à court d'un homme, et Eller joue plus de deux minutes par match dans ces circonstances.

Une autre statistique qui milite pour Eller : les buts accordés à forces égales par tranche de 60 minutes de jeu. Quand le Danois est sur la patinoire, l'adversaire n'en marque en moyenne que 1,40, ce qui lui vaut le 10rang de la LNH. Curieusement, on retrouve dans ce même top 10 un autre joueur souvent critiqué pour ses carences offensives cette saison, Tomas Plekanec (1,37).

Eller n'en sera pas à un premier duel contre ses anciens coéquipiers, puisque le Tricolore a joué à Washington le 17 décembre dernier. Mais ce sera sa première visite au Centre Bell depuis l'échange qui l'a fait passer aux Capitals, en juin dernier.

«Jouer des matchs au Centre Bell me manque, a admis Eller. C'est un amphithéâtre formidable, l'ambiance est spéciale, surtout en séries. Ce sera spécial. Je suis enthousiaste et très motivé. [...] Tout joueur qui a été échangé veut battre son ancienne équipe, c'est un sentiment naturel.»

Quel trio?

Il faudra attendre pour savoir avec qui Eller patinera. Ces derniers temps, il formait un trio avec Andre Burakowsky et Brett Connolly. Mais ce dernier a été promu au sein du premier trio à l'entraînement hier, en l'absence de T.J. Oshie (blessé au haut du corps).

Oshie et Tom Wilson (bas du corps) représentent des cas incertains en vue du match de ce soir. On devrait en savoir plus après l'entraînement matinal, prévu à 11h.

---

Braden Holtby... (Photo Anthony Gruppuso, USA TODAY Sports) - image 2.0

Agrandir

Braden Holtby

Photo Anthony Gruppuso, USA TODAY Sports

Holtby en feu

Mardi dernier, Braden Holtby a été retiré d'un duel contre les Maple Leafs de Toronto après 20 minutes, victime de trois buts sur huit tirs. Le gardien a répondu en alignant deux jeux blancs de suite, si bien qu'il amorcera le match avec une séquence de 121 min 54 s sans avoir accordé de but.

Si on se fie aux exercices d'hier, tout indique que Holtby défendra le filet des Capitals ce soir. Holtby constitue la bête noire des Montréalais depuis quelques années. Il présente en effet un dossier de 8-1-2, avec une moyenne de 1,64 contre eux. Sa seule défaite en temps réglementaire est d'ailleurs survenue le mois dernier à Washington.

---

Une équipe en santé

Les absences possibles d'Oshie et de Wilson placent les Capitals en situation inhabituelle. Selon le site mangameslost.com, les joueurs des Capitals n'ont raté que 10 matchs en raison de blessures cette saison, ce qui en fait l'équipe la plus en santé de la LNH. En comparaison, ceux du Tricolore en ont raté 118.

«On a été assez chanceux en comparaison avec eux. Souvent, c'est simplement de la malchance, comme Brendan Gallagher, a rappelé le défenseur Brooks Orpik. J'ai connu Michel Therrien à Pittsburgh, et il n'utilisait jamais les blessés comme excuse. Peu importe qui jouait, il fallait toujours respecter le système et il s'attendait aux mêmes résultats, au même effort. [Samedi], ils ont battu une très bonne équipe malgré les blessés. Ils vont nous donner un bon match.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Paul Byron de retour au jeu

    Hockey

    Paul Byron de retour au jeu

    Paul Byron n'aura finalement manqué qu'un seul match puisque le petit ailier, victime d'une commotion cérébrale le 4 janvier face aux Stars à Dallas,... »

  • Capitals 4 - Canadien 1 (final)

    Clavardages

    Capitals 4 - Canadien 1 (final)

    Relisez le clavardage du match entre le Canadien et les Capitals de Washington avec nos journalistes Marc Antoine Godin et Guillaume Lefrançois. »

  • Les Capitals sans T.J. Oshie

    Hockey

    Les Capitals sans T.J. Oshie

    Pendant que l'infirmerie du Canadien déborde, c'est plus tranquille chez les Capitals. Mais il y aura un patient de renom ce soir. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer