Les Sénateurs surprennent le Canadien

Derick Brassard a déjoué Carey Price en deuxième période... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Derick Brassard a déjoué Carey Price en deuxième période alors qu'il était posté près du filet.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Sénateurs d'Ottawa ne marquaient plus, mais mardi soir au Centre Bell, ils ont décidé de se remettre à marquer.

Ces Sénateurs n'avaient réussi que cinq buts à leurs quatre derniers matchs en temps réglementaire, mais ils ont trouvé le moyen d'en marquer quatre pour surprendre le Canadien, par la marque de 4-3. Erik Karlsson a marqué le but de la victoire à 5:37 de la troisième période.

Le sommaire du match

«Nous avons bien joué pendant les 60 minutes, mais on ne va pas gagner tous les matchs, s'est contenté de répondre un Max Pacioretty un peu tendu. Ils ont profité de quelques bonds de rondelle et pas nous. On a appuyé sur l'accélérateur pendant 60 minutes.»

Après une première période sans histoire, ce sont les joueurs en rouge qui ont ouvert la marque.

Shea Weber, encore lui, a profité d'un avantage numérique pour faire 1-0 grâce à son huitième but de la saison. Peu après, la réplique des Sénateurs est venue de la palette de Mike Hoffman, qui a lui aussi marqué en avantage numérique, d'un tir sur réception presque parfait qui n'a pas donné la moindre chance à Carey Price.

Les deux équipes ont chacune ajouté un but avant la fin de cette deuxième période. Celui que l'on retiendra sans doute, c'est le but d'Alexander Radulov, qui a essentiellement déchaussé Hoffman avant de foncer droit sur le gardien Craig Anderson pour enfoncer son propre retour. Un «pari», pour citer Marc Bergevin, Radulov est sans conteste la meilleure embauche du CH sur le marché des joueurs depuis des années, et un pari qui est en train de rapporter.

Derick Brassard a fait 2-2 par la suite, un but qui a été confirmé par la reprise vidéo.

En début de troisième, les deux clubs ont continué comme ça, à échanger coup pour coup. Alex Galchenyuk a marqué d'un tir sur réception en avantage numérique, puis Mark Stone, bien planté devant Price alors qu'à peu près tous les membres du Canadien étaient derrière le filet, a fait 3-3. Puis, de la pointe, Erik Karlsson a fait 4-3 avec un tir de la pointe, alors que Jean-Gabriel Pageau et Jeff Petry étaient devant Price. Ça faisait un quatrième but sur 16 tirs pour les visiteurs.

Nathan Beaulieu, lui, a connu une soirée difficile, atteint au cou par une rondelle lancée par Derick Brassard lors de la deuxième période. Il a ensuite dû quitter en direction de l'hôpital le plus proche pour des raisons préventives, et on ne craint pas pour son état de santé, selon le Canadien.  

«Nous sommes très concernés, on a vu que c'était sérieux quand c'est arrivé, a commenté Max Pacioretty. Nous allons espérer qu'il prenne du mieux.»

Le Canadien disputera son prochain match au Centre Bell jeudi soir, en accueillant les Hurricanes de la Caroline, avant d'aller finir sa semaine à Detroit pour un match samedi soir chez les Red Wings.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer